Crotenay : le bar-restaurant va renaître 

0
213
L'ancien restaurant sera rénové et la cour refaite.

Pour Olivier Cavallin, maire de Crotenay, “L’auberge d’Emilie” va pouvoir enfin renaître de ses cendres. Sélectionné au plan national pour faire partie de l’opération   “1.000 cafés” destinée à revitaliser nos campagnes, l’ex-commerce devrait accueillir un bar-restaurant, ainsi qu’une épicerie.
Porteur de l’opération “1.000 cafés”, le groupe SOS (entreprise sociale européenne) a visité les locaux et “a été emballé” confie Olivier Cavallin.
“Trois cent cinquante questionnaires ont aussi été soumis aux foyers de Crotenay pour savoir ce qu’ils attendent de ce lieu” précise le maire, afin de les associer à cette renaissance  attendue. Comment en effet se ravitailler lorsqu’on est âgé ou à mobilité réduite par exemple ? Pour l’heure, seuls un boucher-charcutier ambulant et un dépôt de pain à l’agence postale communale assurent une sorte de minimum syndical.

Un redémarrage de la vie commerciale et du lien social au cœur du village

Ultérieurement, habitants et touristes pourront trouver dans la nouvelle épicerie produits de première nécessité ou du terroir. La commune mouillera le maillot, avec 72.000 € de travaux pour “rafraîchir le bâtiment et l’adapter aux normes handicapé, et refaire la cour” détaille Olivier Cavallin.
Mais elle sera bien épaulée par “1.000 cafés ” qui prendra à sa charge : la licence IV (pour un budget de 10.000 €), le matériel (mobilier, machines, tireuse à bière, etc.) et les salaires des deux gérants.
Depuis la fermeture du café il y a 4 ou 5 ans, cette opération marquera surtout une redynamisation de la vie commerciale et du lien social au coeur du village. Le projet porté par la municipalité ne s’arrêtera pas là : “Nous avons préempté la vaste maison attenante pour 43.000 €” rappelle le premier édile. Dotée d’un important potentiel immobilier, elle pourrait servir à “une extension du bar-restaurant, ou une micro-crèche, ou un espace d’expositions” évoque t-il.
De quoi voir venir…