COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté : vers des jours meilleurs…

Ce 9 avril, le nombre de retours à domicile (1 237) enregistrés par Santé publique France en Bourgogne-Franche-Comté devient supérieur à celui des personnes hospitalisées pour les formes sévères de COVID-19 (1 211). Un signe d'espoir. Enfin...

479
Les chiffres restent cependant très élevés et exigent une réponse sanitaire qui mobilise fortement les équipes des établissements de santé de Bourgogne-Franche-Comté.

C’est un signe encourageant !
Le nombre d’hospitalisations (1211) est désormais devancé par celui des sorties de l’hôpital qui concernent 1 237 personnes en voie de guérison.
Cela dit, 427 décès sont désormais à déplorer en milieu hospitalier et 249 dans les établissements médico-sociaux.
Ainsi, l’ARS en appelle au respect strict des règles du confinement pour faire reculer l’épidémie de manière décisive.
Les données recueillies par Santé publique France montrent une stabilisation des hospitalisations pour COVID-19 dans la région : 1 211 personnes prises en charge, dont 283 dans des services de réanimation (contre respectivement 1 227 et 292 hier).
Ces chiffres restent cependant très élevés et exigent une réponse sanitaire qui mobilise fortement les équipes des établissements de santé de Bourgogne-Franche-Comté.

Limiter ses sorties aux besoins essentiels

Les premiers effets bénéfiques du confinement se mesurent donc dans la région et il est
maintenant primordial de les conforter en respectant strictement la consigne de rester chez soi.
A l’approche du long week-end pascal, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté relaye le message du ministère des Solidarités et de la Santé : « Le COVID-19 ne prend pas de vacances. Restez chez vous et limitez vos sorties aux besoins essentiels ».
Les gestes barrières et la distance sociale doivent être systématiques au quotidien : ensemble faisons bloc contre le coronavirus.
C’est la seule réplique collective possible à l’épidémie.