COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté : les forces armées en appui logistique

En Bourgogne-Franche-Comté, le COVID-19 est aujourd’hui responsable de 1 334 cas de coronavirus hospitalisés (+7 par rapport à hier), dont 238 en réanimation (-1). 677 décès (+20) lui sont imputables en établissements de santé.

435

La très lente décrue de l’épidémie observée à l’échelle nationale se mesure en BourgogneFranche-Comté, où la pression sur les services de réanimation diminue jour après jour (238 personnes prises en charge ce 20 avril).
Néanmoins, avec encore plus de 1 300 hospitalisations (1 334), la crise sanitaire pèse toujours lourdement sur le système de santé régional. Le bilan s’établit à 677 décès en établissements de santé ; un peu plus de 1 860 personnes étant désormais sorties d’hospitalisation.
La mobilisation de tous reste primordiale contre la propagation du virus et l’ARS remercie en particulier les forces armées engagées en Bourgogne-Franche-Comté.

Blouses, masques, gants

Leur appui apporté dans le cadre de l’opération Résilience s’est traduit ce matin notamment par la livraison sur le site de Besançon de l’Agence Régionale de Santé de 200 kits comprenant blouses, masques, gants, sur-bottes et charlottes destinés aux personnels soignants. Le groupement de soutien de la base de Défense (GSBdD) de Besançon est à l’origine de ce don, qui s’ajoute à plusieurs autres dons ou actions menées par les forces armées ces derniers jours.
Le 16 avril, des militaires du 19e régiment du génie de Besançon et du 13e régiment du génie de Valdahon ont ainsi prêté leur concours à la demande de la préfecture, pour distribuer des masques FFP2 du site de Besançon de l’ARS, vers les sous-préfectures de Montbéliard et de Pontarlier en vue de leur distribution aux soignants. Le 19e régiment du génie a profité de cette occasion pour livrer également 200 combinaisons avec masques à l’ARS.

Transferts des patients

Les 28 et 29 mars derniers, ce sont aussi deux hélicoptères de l’armée qui ont participé à des transferts des patients des services de réanimation des établissements hospitaliers du Doubs, de Haute-Saône et du Territoire de Belfort, vers des hôpitaux d’Auvergne-Rhône-Alpes (ClermontFerrand, Grenoble).
Par ailleurs, deux personnels de la Base Aérienne 116 de Luxeuil sont missionnés en appui au siège de l’ARS, à Dijon, pour renforcer la cellule logistique :
– un officier logisticien assiste la responsable pour la planification de gestion des flux entrant et sortant, et le lien avec la chaîne de commandement en cellule régionale d’appui et de pilotage sanitaire (CRAPS)
– un sous-officier logisticien adjoint, participe à la gestion directe des flux et des stocks.
Ces personnels ont été déployés par l’état-major de zone pour une durée de six semaines. Ils apportent un soutien précieux et très apprécié à l’équipe constituée de personnels ARS et de deux pharmaciens mis à disposition par l’OMEDIT*.

*OMEDIT
Observatoire des médicaments, dispositifs médicaux et innovations thérapeutiques.