Covid-19 en Bourgogne Franche-Comté : le Jura touché de plein fouet !

Le rebond épidémique enregistré la semaine dernière se confirme cette semaine en Bourgogne-Franche-Comté, sans toutefois s’amplifier. L’Agence Régionale de Santé en appelle au maintien de l’effort individuel et collectif pour faire barrage au coronavirus, en milieu professionnel comme dans le cercle familial. Avec 25 cas positifs sur 2 589 personnes testées, (contre 20 positifs pour plus de 4 000 testés en Côte d'Or et 22 positifs pour 3 806 testés dans le Doubs), le Jura est aujourd'hui le département le plus touché...

1776
Le virus est toujours là, en tous points du territoire et nos habitudes récentes favorisent sa circulation depuis plusieurs semaines.

Les établissements de santé de Bourgogne-Franche-Comté prenaient en charge vendredi 24 juillet 36 patients atteints de formes graves du coronavirus, un chiffre en net recul depuis la semaine dernière, même si 6 personnes sont en réanimation.
Toutefois, de nouveaux patients atteints de formes graves de COVID-19 sont régulièrement hospitalisés dans la région : en moyenne 1 à 2 entrées à l’hôpital sont observées chaque jour.
Au total, 4 025 sorties d’hospitalisation sont par ailleurs enregistrées depuis le début de l’épidémie. Le nombre de décès en milieu hospitalier s’élève à 1 061 ; 653 dans les établissements médico-sociaux (source : Santé publique France).

Plus de 20 000 résultats de tests ces 7 derniers jours, dont 90 positifs

Le dépistage continue à s’intensifier puisque ces 7 derniers jours, plus de 20 000 résultats de tests ont été recensés en Bourgogne-Franche-Comté : 90 se révélant positifs, ce qui confirme le rebond de l’épidémie signalé la semaine dernière dans la région (85 tests positifs), sans toutefois que ce rebond ne s’amplifie cette semaine.
Ces tests ont notamment été pratiqués au cours des opérations organisées par les délégations départementales de l’ARS et leurs partenaires, en milieu urbain ou dans des secteurs ruraux.
Sur la même période, l’Assurance maladie a identifié environ 530 personnes, patients ou contacts, invitées à respecter des consignes d’isolement. Ce chiffre a plus que doublé en un mois (240 patients ou contacts le 26 juin).
Depuis la sortie du confinement, plus de 360 signalements de situations en collectivités ou toute autre forme de regroupements de cas ont été opérés auprès de l’ARS, une vingtaine restant en cours de traitement à ce jour. Un nombre significatif de ces signalements émane désormais de la sphère privée et de nouveau, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté attire l’attention sur les retrouvailles familiales ou amicales à l’occasion desquelles il est fondamental de garder les bons réflexes de prévention.
« Au cours de l’été et pendant les vacances, il peut sembler artificiel de se saluer en gardant ses distances, de discuter de loin, de se laver régulièrement les mains et de porter un masque grand public dans les espaces clos, mais cet effort individuel et collectif est crucial pour empêcher le virus d’empiéter sur notre liberté et l’épidémie de rebondir » rappelle le ministère des Solidarités et de la Santé.
En cas de symptômes (toux, fièvre, perte de goût et de l’odorat…), même bénins, il est fondamental de se faire dépister sans délai pour bloquer les chaînes de transmission.
Le virus est toujours là, en tous points du territoire et nos habitudes récentes favorisent sa circulation depuis plusieurs semaines.

Pour en savoir plus :
https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus
https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr