Courbet et ses œuvres en pleine lumière, au Musée de l’Abbaye

0
53
La preuve de l'efficacité du système à Led par l'avant-après!

Un tableau est un ensemble de couleurs, de contrastes, de personnages, d’objets, d’émotions, de détails, souvent très subtils. Et comme tout sujet artistique soumis au regard d’autrui, il doit être bien éclairé. Ce constat a été d’autant plus criant avec l’exposition temporaire actuelle jusqu’à la fin de l’année au Musée de l’Abbaye, consacrée au peintre franc-comtois Gustave Courbet d’Ornans.
L’occasion de contempler ses tableaux souvent les plus sombres, dans toute une dimension d’écoute et d’observation de la nature, en tant qu’amoureux des forces de celle-ci et de son terroir. Ce n’est donc pas l’amoureux de la gente féminine, qui est mis en lumière ici, ni «L’Origine du Monde», qui est restée « en gare » d’ailleurs. Et à cet effet tous les projecteurs «classiques» du Musée sanclaudien viennent de subir un lifting et d’être remplacés par un système à led (diode électroluminescente).

Le contraste est saisissant…

Ainsi 142 nouveaux projecteurs «Made in France» sont arrivés au Musée de l’Abbaye lundi dernier, avec Christophe de Sousa de la société française Eurosep Instruments, entreprise nationale très spécialisée de Cergy Pontoise, qui maîtrise à merveille les éclairages spécifiques, dont notamment les lieux de spectacles.
Ce système est aussi économique, car moins gourmand en énergie électrique, et ne provoque pas de surchauffe, tout en augmentant très significativement le rendement et le rayonnement lumineux, avec une qualité colorimétrique facile à cadrer sur les œuvres elles-mêmes.
Le contraste en est saisissant dans « l’avant-après » !
Pour preuve, une petite visite au Musée s’impose…