Coronavirus-COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté : trouver une écoute à l’impact psychologique…

Le nombre de personnes hospitalisées pour COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté continue de croître. L’impact psychologique de l’épidémie trouve une réponse dans la mobilisation des acteurs.

287

Les hôpitaux de Bourgogne-Franche-Comté prennent en charge ce lundi 6 avril, 1 176 personnes atteintes de COVID-19, dont 285 en réanimation, quand 986 patients sont sortis d’hospitalisation.
En milieu hospitalier, 367 décès sont désormais imputables à COVID-19.
Santé publique France a enregistré 9 décès de plus dans les établissements médico-sociaux de la région durant le week-end.

Soutien psychologique aux professionnels et au grand public

L’épidémie, sa mortalité, la période de confinement, peuvent entraîner des situations de détresse ou d’inquiétude bien légitimes.
L’ARS salue la mobilisation exemplaire de l’ensemble des acteurs de la santé mentale.
Le dispositif de l’urgence médico-psychologique a été activé avec l’appui des CUMP (cellules d’urgences médico-psychologiques), qui reposent en particulier sur le volontariat de psychiatres, psychologues et infirmiers.
De nombreuses initiatives portées par les centres hospitaliers spécialisés de la région, les professionnels libéraux, les associations … permettent de proposer au grand public comme aux professionnels directement confrontés à la maladie, des dispositifs d’écoute et de soutien.
L’éventail de ces réponses à l’échelle régionale complète le dispositif national organisé par le ministère des Solidarités et de la Santé.

Tous ces dispositifs sont recensés sur le site de l’ARS :
https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/covid-19-les-numeros-de-soutien-psychologique-dansnotre-region