Construction d’un nouveau groupe scolaire à Bois d’Amont

Le Conseil Municipal du 12 octobre 2020, avait à l’ordre du jour, le lancement du projet Groupe Scolaire Neuf et le plan de financement prévisionnel, avec les demandes de subventions afférentes à examiner. Les deux documents ont été approuvés en séance, donnant ainsi le top départ de cette opération novatrice.

0
104
MR. Le Maire Michel Puillet devant le panneau du Permis de Construire à Bois d'Amont!
MR. Le Maire Michel Puillet devant le panneau du Permis de Construire à Bois d’Amont!

Effectivement ce projet présenté par le maire Michel Puillet est ambitieux car il opère la Construction d’un bâtiment regroupant école maternelle, école primaire, accueil de loisirs et restaurant scolaire au centre du village de Bois d’Amont, soit une belle unité de lieu. Le permis de construire a été délivré par arrêté municipal le 9 octobre 2020 et affiché dès le 13 octobre 2020 en fin de matinée. Les travaux dont la durée théorique a été définie à 18 mois hors interruptions météo, doivent débuter avant la fin du 1er semestre 2021, pour une ouverture prévisionnelle à la rentrée de en septembre 2023.
En forme de «K» orienté soleil levant et plein sud, en bois, verre et zinc, sur un soubassement béton, avec une surface de plancher créée de 1826 m2 dont 70% en rez-de-chaussée, il aura une capacité de 10 salles de classe, avec une possibilité de réversibilité de plusieurs espaces, comme une salle de sieste, une salle de motricité, des sanitaires mutualisés avec l’Accueil de Loisirs tout cela édifié rue des Couenneaux.
La durée de vie du bâtiment est estimée de 30 à 50 ans “en principe”.

Un coût important…

Cette opération à 5,5 millions d’euros prend en compte un coût de travaux de 4.2 millions d’euros. Le coût global est financé à  51% par des subventions publiques sollicitées soit 2,772 millions , DETR de l’Etat, DST du département, la Caisse d’Allocations Familiales, l’aide Effilogis de la Région, les fonds européens LEADER entre autres aides.  21% du projet est financé par l’autofinancement soit 1 170 000 euros : reliquat de la vente du village vacances du Val d’Orbe, autofinancement issu de la section de fonctionnement du budget communal, une contribution du CCAS serait envisagée.
28% à financer par le recours à l’emprunt soit environ 1.6 millions d’euros (montant à ajuster en fonction des subventions obtenues). Emprunt envisagé début de l’année 2022. L’opposition municipale estime pour sa part que d’autres solutions n’ont pas été envisagées…