Conseil municipal à Auxonne : ligne de conduite et distribution des rôles

Après l'élection des délégués et suppléants qui composeront le collège électotal pour l'élection des sénateurs, objet de la première réunion du nouveau conseil municipal d'Auxonne, une seconde séance s'est tenue dans la foulée, dernièrement salle de l'Empire. L'occasion pour le maire Jacque-François Coiquil de livrer les grandes lignes qui guideront sa mandature.

0
589
Jacques-François Coiquil dans son rôle de président du conseil municipal.

Vous m’avez élu comme premier magistrat de la commune, j’en suis honoré et vous en remercie. Le mandat de Maire, c’est le plus beau mandat. C’est le mandat de la proximité, du contact, de l’action concrète, des réalisations qui se voient et qui se touchent. La campagne électorale est terminée, un nouveau cycle de six ans débute. Six années durant lesquelles nous allons pouvoir travailler en faveur de la bonne gestion de notre ville, de la qualité de vie de nos concitoyens et particulièrement en faveur de l’attractivité d’Auxonne.
Au-delà du puissant soutien populaire à notre projet de ville, il y a des messages clairs qui ont été diffusés, partagés et entendus.
Je pense à la question de la gouvernance, que nombre de citoyens souhaiteraient plus participative et à laquelle nous répondrons par le conseil citoyen. Je pense à la question de la sécurité, qui préoccupe de plus en plus les habitants. Je pense à la vie de nos écoles avec une rentrée particulière qui sera à organiser très rapidement. Je pense à la culture, souvent fragile, balayée par les vents planétaires mais pourtant garante des références culturelles nécessaires pour résister aux lavages de cerveau porteurs de division et d’intolérance. Je pense à la question du développement de notre de ville, de ses commerces et de ses entreprises. Je pense également à la question du logement” soulignait Jacques-François Coiquil.

Premier accroc avec l’opposition…

“L’opposition, qui dispose de cinq sièges, sera vigilante quant à nos travaux et c’est normal. J’appelle de mes vœux qu’elle soit également partenaire de nos actions pour Auxonne, dans un esprit pragmatique et de construction“, souhaitait le nouvel édile, mais déjà, la création d’un poste d’attaché territorial, sujet à l’ordre du jour, a fait polémique.
L’agent recruté à ce poste pour “assurer les missions de communication et d’administration générale” sera directement sous l’autorité du maire et aura un rôle de soutien et de communication auprès de l’ensemble du personnel de la mairie . Une première décision du maire contestée sur le fond et sur la forme par Fabrice Vauchey du groupe d’opposition “Auxonne ville d’avenir”: “C’est un signal étonnant que vous envoyez aux Auxonnais en termes gestion des dépenses publiques, d’impact sur la masse salariale et de dialogue social. Nous votons contre du fait du non-respect des procédures règlementaires en matière de dialogue social, déclaration préalable au centre de gestion et des charges financières qui seront engendrées par la création de ce poste“, argumentait l’opposition qui donnait le ton pour les prochains conseils…

La semaine précédente, les noms des adjoints avaient été dévoilés et c’est lors de ce nouveau conseil que l’élection des membres des commissions de travail s’est déroulée.