“Des conduites dopantes jusqu’au dopage…”, conférence ce vendredi à 20h en mairie

283
Le pneumologue-allergologue, médecin du sport (et écrivain) Michel Brignot animera cette conférence.

Sportifs de tous niveaux, familles et encadrants, jeunes et moins jeunes… Presque tout le monde est concerné, de près ou de loin, par la conférence organisée par l’amicale des médaillés sportifs et prévue ce vendredi à 20 heures, à la salle Edgar Faure de la mairie où le public est attendu nombreux.
Un conférence sans doute riche d’enseignements, que pneumologue-allergologue, médecin du sport (et écrivain) Michel Brignot se chargera d’animer, avec la répartie qu’on lui connait…

Haro sur les aides artificielles à la performance

La première partie sera consacrée à la théorie, et portera sur les traits de personnalité des sujets “à risque(s)”.
Ensuite des sportifs locaux tels que Bouziane Belghorzi (athlétisme), Sidney Chouraqui (aviron) ou encore Paul-Victor Esteves (cyclisme) viendront livrer leur témoignage.
Enfin le dernier volet consistera des échanges avec le public, où questions et réponses devraient être aussi nombreuses que variées.
“Une conduite peut être qualifiée de dopante, dès lors qu’elle comporte l’ingérence de produits destinés à devenir une aide artificielle à la performance. C’est la porte d’entrée vers le “vrai” dopage qui lui, outre le fait d’être une atteinte aux valeurs morales et éthiques d’une discipline sportive, est surtout une atteinte à l’intégrité et à la santé” précise Michel Brignot.
Alors qu’en est-il du jus d’orange matinal, du café ou du chocolat ? Toutes ces substances auxquelles nous avons tous, plus ou moins recours, et qui nous “aident” à “performer” dans notre quotidien, seraient-elles déjà une forme de “mini-dopage” ?
Vaste débat en perspective…  Éléments de réponse ce vendredi, dès 20 heures.

Renseignements :
Patrick Le Bail
amsrd39@orange.fr
06 76 37 14 75