Commune nouvelle : Bréry et Domblans ont fusionné

La commune nouvelle Domblans est forte, depuis le 1er janvier, de 1 192 habitants. Le conseil municipal est désormais composé de 22 membres qui ont pour ambition de rendre leur territoire attractif et ne manquent pas de projets dans cet objectif.

141
Le maire a présenté la commune nouvelle aux habitants lors de ses vœux, dimanche 13 janvier.

Lors de ses vœux, le maire de Domblans, Bernard Frachon, a présenté la commune nouvelle aux habitants. Il a tout d’abord rappelé l’historique. Le 4 décembre 2018, Bréry et Domblans ont délibéré pour fusionner. Le 12 décembre, le préfet signait l’arrêté. Depuis le 1er janvier, la commune nouvelle, forte de 1 192 habitants, est née. Elle porte le nom de Domblans.

Un maire, un maire délégué et sept adjoints

Le nouveau conseil municipal est composé de 22 membres, 14 de Domblans et 8 de Bréry. « Nous sommes dans une période transitoire », a expliqué le maire. Le conseil municipal a procédé, le 8 janvier, à l’élection de Bernard Frachon comme maire de la commune nouvelle. Le maire délégué est Roger Ballet pour Bréry. Sept adjoints ont été élus : Gilles Campy, Christophe Chevassus, Rémi Courtout, François Foucquart, Laurent Guillemin, Philippe Leseigneur et Emmanuel Rizzi. Cette équipe va travailler jusqu’aux élections de mars 2020.
Le mariage des deux communes est basé sur une charte fondatrice. Celle-ci explique que ce choix s’appuie sur quatre principes. D’abord, assurer une meilleure représentation du territoire et de ses habitants auprès de l’état, des autres collectivités ou établissements publics tout en assurant une représentation équitable des communes fondatrices au sein de la commune nouvelle.

« Il est temps de passer la main »

Ensuite, maintenir un service public de proximité à disposition des habitants. Puis, constituer un pôle plus important, en milieu rural, regroupant les moyens humains, matériels et financiers des deux communes fondatrices, en veillant aux intérêts des habitants et en assurant une gestion optimum des deniers publics. Enfin, enrichir le potentiel d’élus locaux en vue des prochaines échéances communales. En effet, le maire, après quarante-deux années au service de Domblans, souhaite laisser la place.
La commune nouvelle a défini cinq orientations prioritaires. Premièrement, maintenir et développer l’activité artisanale, commerciale, industrielle, viticole et agricole sur le territoire. Deuxièmement, développer les actions destinées à pérenniser l’école de Domblans / Bréry ainsi que les activités para scolaires (cantine, garderie…).
Troisièmement, développer et promouvoir les activités culturelles de loisir, associatives, le tourisme, en substance, maintenir et développer le lien social sur le territoire. Quatrièmement, développer et entretenir le patrimoine bâti, en particulier celui présentant un intérêt historique, architectural ou touristique. Cinquièmement, mettre en valeur la forêt communale et continuer à proposer l’affouage aux habitants de la commune nouvelle.

La construction d’une nouvelle gendarmerie

Concrètement, les projets suivants ont vocation à répondre à certaines de ces orientations. Les élus souhaitent gérer la mobilité rurale et notamment créer une liaison de déplacement doux entre Bréry et Domblans. Ils ont l’intention de vendre l’ancienne gendarmerie de Domblans et d’en construire une nouvelle. Le maire a annoncé que le projet pourrait démarrer en fin d’année. Les élus souhaitent également mettre en place des petits appartements destinés à accueillir des apprentis dans le bâtiment mairie / école de Bréry. Ils vont poursuivre l’enfouissement des réseaux secs. Ils envisagent de bâtir des immeubles dotés d’infrastructure para médicales destinés à accueillir des séniors. Enfin, ils veulent aménager une maison d’assistantes maternelles et une maison des associations.