Commerce : l’espoir d’un été faste

Une bonne saison touristique permettrait de remettre à flot certains commerces, qui au final semblent avoir tenu le coup durant la crise sanitaire.

0
71
Quelques heureux gagnants de l'opération "shopping remboursé", récompensés par les organisateurs et les élus locaux.

« C’est certain, on attend une grosse fréquentation cet été » : pour Matthieu Gindre, président de l’UCIA de Champagnole, les mois à venir devrait réserver de bonnes surprises, si on en croit les taux de réservation dans les hébergements touristiques. De manière générale indique t-il « les arrivées de touristes tendent à compenser les départs de champagnolais ». De quoi retrouver un peu d’allant après deux années compliquées pour le commerce et l’artisanat.
Grâce au soutien de la communauté de communes et aux aides de l’Etat, ceux-ci semblent avoir plutôt tenu le choc. « A ma connaissance, il n’y a pas eu de fermeture de magasins » précise Martine Foucaut, assistante commerciale et administrative de Champa Sympa qui nuance toutefois un certain optimisme :
« On ressent un certain attentisme et certains commerces n’ont plus de stock, car les livraisons ne suivent pas », l’exemple le plus frappant étant celui des vélocistes.
Le boom économique ayant suivi la pandémie explique que la production ne suit pas toujours… La situation devrait se normaliser en septembre, pour qu’une vraie reprise s’installe. D’ici là, les soldes auront animé le mois de juillet, des soldes trop précoces selon Matthieu Gindre, puisque les commerces dits non-essentiels viennent juste de rouvrir. Heureusement d’autres opérations ont fait un tabac, comme celles des chèques solidaires et « shopping remboursé » pour la fête des mères.

L’opération « shopping remboursé » fait 80 heureux

« 10.000 €, un montant exceptionnel ! » : Matthieu Gindre remercie la communauté de communes et le Crédit Mutuel, qui ont mis respectivement 7.000 et 3.000 € sur la table pour favoriser le commerce local, ceci sur tout le secteur Champagnole Nozeroy Jura. D’après Champa Sympa, sur les 915 participants, il y a eu « 79 gagnants dont 13 enveloppes à 200 € (le maximum remboursé) », ces heureux  gagnants se répartissant dans toutes les communes du secteur. Bonus apprécié, « cette opération était destinée aux commerçants adhérents et non-adhérents de l’UCIA » précise Martine Foucaut, une façon de dynamiser tout le monde sans exclusion. « Nos lieux d’achat sont nos commerces de demain » conclut le président de l’UCIA, qui martèle : « Amazon et le e-commerce sont vraiment la mort de nos commerces ! ».
L’Europe vient de lui donner raison, puisque les géants du e-commerce seront désormais taxés à 20% de TVA, comme les commerces physiques. La fin d’une distorsion de concurrence basée sur des fraudes massives en provenance de Chine, en particulier.