Clubs du troisième âge à l’arrêt : les seniors trouvent le temps long

Ces clubs dont l’objectif est de rompre la solitude des personnes âgées ont vu leurs activités totalement désorganisées voire même à l’arrêt pour la plupart.

0
239
A quand les repas conviviaux, les concours de belote, la danse ?

Josiane Ramboz, trésorière bénévole de secteur* explique : « Depuis le confinement de mars, aucun club n’a repris, hormis celui de Salins-les-Bains qui a conservé uniquement une petite « section gymnastique ». La consigne de la Fédération était de ne rien faire jusqu’au mois de janvier 2021 –pour l’instant-, précise t’elle. Mais je pense que même si les clubs avaient réouvert, les adhérents ne seraient pas venus par peur de la Covid ».

La solitude plus destructrice que la Covid ?

 « Ce n’est pas la Covid 19 qui va tuer les personnes âgées, c’est plutôt d’être toutes seules, et elles le sont de plus en plus. J’espère bien que les club pourront reprendre en janvier ou février. Ils veulent nous faire mourir d’ennui. Heureusement que la télé existe : les films, les feuilletons on y est abonné maintenant, ça passe le temps ».

Josiane aimerait faire passer un message aux dix clubs du secteur : « nous serions heureux que les président(e)s ou même les adhérent(e)s nous passent un petit coup de fil, donnent des nouvelles. On est des clubs, c’est dans ces moment-là que l’on devrait être encore plus soudés. Se parler ne serait-ce qu’une fois par semaine, cela ferait du bien ».

*Le secteur dépend de la Fédération Départementale des Clubs du Temps Libre et regroupe dix clubs : Arbois, Cernans, Champagne – Cramans, Marnoz, Mouchard, Port-Lesney, Pupillin, Salins les Bains, Vadans, Villers-Farlay soit environ 280 adhérents.