Les Pêcheurs Clairvaliens confirment leur dynamisme

L'assemblée générale de l'AAPPMA Les Pêcheurs Clairvaliens, dimanche dernier dans la salle de la Communauté de communes, a rassemblé une nombreuse assistance.

0
154
Serge David, président de l'AAPPMA Les Pêcheurs Clairvaliens (au centre) et Jean-Marie Porcheron, président de l'AAPPMA La Truite de l'Ain (à droite) expliquent la fusion des deux associations.

Avec 3 188 cartes (toutes catégories confondues), et une progression de 6%, dans un contexte de stagnation départementale, l’AAPPMA Les Pêcheurs Clairvaliens confirme sa bonne santé et son dynamisme.
“Cette année 2019 a été particulière, marquée par le passage de Vouglans en 2e catégorie, par le projet de regroupement de notre association avec la Truite de l’Ain, et toujours par notre gestion efficace de l’activité pêche, et la protection rigoureuse des milieux”, a commenté Serge David, le président.
En 2020, les projets sont encore nombreux, et les dossiers en cours en partenariat avec d’autres acteurs concernés, seront finalisés. Ainsi le programme Cimante et le réhaussement du lac de l’Ascensière, la restauration morphologique du lac de Bonlieu. Le projet de restauration du lac de Clairvaux, avec la Raillette et les milieux connexes, initié depuis 2016, patine un peu, selon le président, en raison de l’opposition de certains propriétaires privés, avec l’espoir néanmoins que  ce dossier se débloquera.

Un programme d’actions… et de fusion

Dans le cadre du contrat de rivière Ain Amont, et selon la nouvelle compétence GEMAPI prise par le Parc naturel du Haut-Jura, un programme d’actions a été mis en place : projet sur le Cressandon, projet de réhaussement du lit de l’Ain sur 2 km en aval de Blye, reméamdrement du Dudon. Par contre, les projets de réméandrement de l’Ain à Pont-de-Poitte et celui de la Sirène à Saugeot  sont abandonnés, celui du bas Drouvenant repoussé. L’association poursuit bien entendu sa politique d’alevinage et d’empoissonnement.
Enfin, l’AAPPMA Les Pêcheurs Clairvaliens ont validé la fusion avec l’AAPPMA La Truite de l’Ain, qui devrait se finaliser en fin d’année. La nouvelle association ainsi créée deviendrait l’AAPPMA Ain-Pays des Lacs.