Christelle Met L’Art, au Deschaux

Après plusieurs années en tant que commerciale, dans une structure de travail temporaire d’insertion, Christelle prend un congé formation afin d’intégrer une formation de tapissier d’ameublement.

33
Christelle Melard

Depuis toujours, Christelle bricole, fabrique, peint, restaure, passionnée et fascinée par les finitions des sièges, des fauteuils… Au fil des ans, l’engouement grandit en elle jusqu’à prendre une place tellement importante qu’il était temps de la vivre à temps plein. C’est cela qui a poussé cette femme à s’engager dans une formation d’une année. Christelle va même jusqu’à affirmer  : « j’avais fait mon temps en tant que commerciale, mes enfants avaient terminé leurs études et je pouvais penser à moi, me réaliser. J’ai demandé un congé individuel de formation que mon patron m’a accordé de suite. A partir du moment où j’ai intégré les cours, je me suis grandement épanouie ».
La préparation du CAP de Tapisserie d’ameublement au CFA fut « une année formidable » où une grande partie du temps était réservée à la pratique. En parallèle, Christelle faisait des périodes de stages pratiques chez Aline Bosshard qui fut une excellente enseignante.

Fauteuil

Se lancer !

Logo

Le 2 janvier 2016, Christelle se lance et crée son auto-entreprise car « je me sentais vraiment prête ».
Afin de se faire connaitre, elle participa à 3 boutiques éphémères à Dole, à 2 salons « Made in Jura » et quelques autres manifestations. Cela lui permit d’être connue et reconnue. Ces expériences seront renouvelées avec plaisir. Cependant l’essentiel de sa clientèle vient d’un réseau de plus de 20 ans dans le commercial, de connaissances, du bouche à oreille et sont majoritairement des particuliers.
Parce qu’on peut toujours améliorer ses gestes, ses techniques, cet artiste fait un stage pratique trois fois par an auprès d’un professionnel expérimenté de l’Ecole Boulle (Ecole Supérieure des Arts Appliqués). Elle veut absolument développer ses savoirs faire dans l’art contemporain, ce qui lui réussit car comme elle le dit « elle revient grandie à chaque fois ». Ce qui est aussi important c’est qu’elle « rencontre d’autres tapissiers venus de toute la France, ce qui permet aussi un partage de connaissances ».

Fauteuil

Suivre un processus…

Les impératifs de réalisation, en rénovation, concernent la prise en compte de l’aspect final car ce dernier est conditionné par la conception fonctionnelle (confort, usage, utilité…). Ce qui est également primordial, c’est l’esthétique (ornements, proportion, équilibre, silhouette…) et l’aspect technique (matériaux, procédés de fabrication…).
Christelle rajoute : « L’aspect harmonieux d’un siège dépend des proportions entre le fond, le dossier et les accoudoirs. La hauteur d’assise, l’écartement et la forme des accoudoirs sont d’une grande importance pour le confort ».

Fauteuil

Lors de la rénovation d’un fauteuil, tout commence par le sanglage, la pose de toile forte, faire des lacets, garnir de crin, la pose de toile d’embourrure, faire un point de fond, poser du crin, fixer une toile blanche, poser le tissu de couverture, fixer la passementerie ou les clous et finir par la pose du jaconas (sans oublier le guindage, la pose de ressorts en fonction du style de la carcasse).
Christelle précise : « avec une méthode plus contemporaine, j’emploie de la mousse. Selon la demande du client, je choisis une mousse de plus ou moins grande densité (souple, normale, ferme ou très ferme). J’emploie aussi des profilés qui se fixent sur la ceinture du siège en suivant sa forme. J’utilise la scie à mousse permettant une découpe parfaite ».

Tissus divers

Christelle reste à l’écoute du client !

Faire des pièces uniques, personnaliser pour sa clientèle est une véritable satisfaction. Créer, choisir le tissu en fonction des besoins et des goûts du client sont aussi les principales préoccupations de cette artiste. Elle trouve un vrai plaisir à travailler dans ce métier.
Le rendu doit correspondre à ce que le client a choisi d’où une écoute importante de ce dernier par rapport à ses attentes. Une attention particulière est aussi nécessaire lors de la rénovation afin que l’objet final corresponde à l’environnement où sera placé.

Les personnes qui souhaitent une rénovation de siège peuvent contacter Christelle par téléphone ou e-mail afin d’échanger avec elle. Elle se déplace facilement pour voir les pièces à rénover ou le client peut aussi venir jusqu’à l’atelier. Il est établi un devis et des échantillons de tissu d’ameublement sont mis à disposition.
Lorsqu’il y a une rénovation importante de la carcasse bois, Christelle délègue ce travail à un ébéniste dont c’est le métier, Séverin Gérard.
« Que les personnes n’hésitent pas à pousser la porte de l’atelier pour voir les outils, côtoyer l’ambiance, je les accueillerai avec plaisir. Mon atelier est ouvert toute l’année mais il est tout de même préférable de téléphoner avant pour s’assurer de ma présence ».

Contact :
Christelle Met L’Art / 1 chemin des Ecoles 39120 LE DESCHAUX
06.80.28.72.21
christelle.lalloz@wanadoo.fr