Chaux des Crotenay : inaugurations en cascade

Le maire, Daniel Vionnet, a collectivement inauguré l’ensemble des grandes réalisations abouties depuis 6 ans, à savoir la maison médicale, l’épicerie-bar-tabac, la salle multiservices, la liaison douce, etc.

74
Daniel Vionnet, Richard Vignon, Clément Pernot, et Marie-Christine Chauvin (de d. à g.) ont inauguré les nouveaux locaux.

Il était temps. Avant de « quitter ses engagements auprès des collectivités locales et du monde associatif », Daniel Vionnet a marqué le coup en inaugurant tous les équipements donc jouit désormais la commune de 412 âmes. Une belle façon de conclure un mandat riche en projets apportant des services et de la vie à Chaux des Crotenay. Derniers en date : une liaison douce afin d’améliorer la sécurité au centre du village (réduction de la vitesse des véhicules, places de stationnement, déplacement des piétons, et installation d’un ralentisseur) et l’aménagement de la place. 76 150 € (dont une subvention de l’Etat de 20 021 € entre autres) ont permis d’aboutir, même s’il « reste à faire l’enrobé et le marquage » a précisé Daniel Vionnet. Pour lui, les deux réalisations phares de son mandat, resteront néanmoins l’épicerie et la maison médicale. Une maison initiée dès 2012, par les médecins qui « souhaitent être accueillis dans des locaux plus fonctionnels ». Dès septembre 2014, la maison médicale accueille 4 d’entre eux, ainsi qu’une infirmière spécialisée dans « l’hygiène de vie et la prévention des maladies » explique Daniel Vionnet, ceci grâce à un budget de 548 919 € (dont 279 126 € de subventions).

Une salle des fêtes en bois du village

Autre motif de fierté pour le village : l’épicerie-bar tabac qui a redressé la barre après la fermeture d’un bar en 2017, d’une épicerie en 2017, et de la boucherie en 2014. « Le conseil municipal décide à l’unanimité le rachat de l’épicerie pour la mettre en gérance en 2017 » retrace le premier édile, et le 31 mars 2018 ces trois commerces ouvrent sous le même toit pour un budget de 247 000 € (dont  10 820 € de subventions). Pour couronner le tout, la salle multiservices (salle des fêtes) a enfin été mise en service en 2017, après plusieurs reports pour mener les projets précédents. « L’ancien bâtiment qui datait de 1947 avait déjà été reconstruit après démolition partielle d’un ancien hôtel restaurant » détaille Daniel Vionnet, d’où l’obligation de le raser et de reconstruire un bâtiment en bois, prélevé dans la forêt communale (qui compte 489 ha sur les 1 100  ha de la commune), et pour un investissement conséquent  (1 055 951 € dont 305 242 € de subventions) . « Le confort de cette salle est apprécié par les utilisateurs : gymnastique (scolaires), gym adultes, yoga, réunions diverses (associations et les familles), et sa cour abrite le poste avancé des pompiers » conclut le maire. Un maire qui –à bientôt 83 ans- pourra désormais goûter à un repos bien mérité dans sa commune qui compte également une école à 3 classes.

 

“L’épicerie d’ici” a également été inaugurée par les officiels, une épicerie qui draine une bonne clientèle.