Un marché producteur chaque semaine

L’association « Retours aux sources » proposera aussi des marchés d’artisans, ainsi qu’une ressourcerie pour donner une seconde vie à vos objets d’occasion.

0
42
Alain Jacques, président de "Retours aux sources", devant le local abritant les marchés et autres activités.

L’ex-centre de tri postal (derrière la Poste) revit : depuis le 22 juillet, l’association « Retours aux sources » y organise chaque jeudi soir un marché rassemblant une quinzaine de producteurs locaux. « Jurassiens » précise Alain Jacques, président de l’association, avec par exemple charcuterie, fromage, pain, bière et quelques artisans.
Le tout accompagné d’un barbecue en extérieur et d’un groupe de musiciens, l’idée étant de « créer du lien, de l’échange et une animation au centre-ville » mais aussi de « manger sain et bon ». Pas de revendeurs, seulement des producteurs insiste Alain Jacques, qui dans une autre vie était restaurateur en région parisienne : les arrivages seront donc fonction de la météo, particulièrement capricieuse cette année (avec un déficit en légumes ou en miel par exemple). Trois marchés de ce type auront lieu par mois, la 4e semaine étant réservée à des artisans locaux (gravure sur verre, couture, etc.).

Un projet qui date

« Cela fait cinq ans que ce projet mijote dans ma tête » confie le créateur de « Retours aux sources », qui remercie Guy Saillard, le maire, d’avoir mis à disposition le vaste local situé à deux pas de l’église. Mais Alain Jacques fourmille de projets puisque les invendus des marchés seront récupérés pour être cuisinés dans le laboratoire de son épicerie fine, située aussi à Champagnole : « Nous prévoyons de cuisiner des plats préparés peu onéreux qui pourraient ensuite être livrés à domicile, par exemple chez des seniors ». Dans le même local, il prévoit de « proposer des ateliers de cuisine, où chacun pourrait transmettre son savoir ». Une sorte de ‘melting pot’ donc, où les particuliers pourraient trouver un lieu favorable au partage. Une idée déclinée aussi dans l’ex-centre de tri, puisque -outre les marchés- ce lieu abritera un bric à brac d’objets d’occasion : « chacun pourra proposer et participer à des ateliers de rénovation ou de relooking ».
L’idée maitresse de cette ressourcerie consistera en effet à donner une seconde vie à toutes sortes d’objets, comme par exemple des meubles. Comme chez Oasis ou ALCG, « Retours aux sources » fonctionnera à partir d’objets récupérés à droite et à gauche et pourrait employer des collaborateurs en (ré)insertion. Reste encore à trouver des financements pour étayer certains projets, comme le portage de repas par exemple…

A suivre : marché de producteurs, tous les jeudis soirs de 19h à 22h, derrière la Poste. Marché artisanal le 19 août, puis une fois par mois à la place du marché alimentaire.

Contact : www.retours-aux-sources.business.site