Champagnole : l’école Valentenouze rénovée

Lors de son conseil de mars, la communauté de communes Champagnole Nozeroy Jura (CCCNJ) a abordé divers points et voté un budget 2019. Un budget ambitieux, mais sans hausse d’impôts.

77
Les fenêtres de Valentenouze seront remplacées par des ouvrants en PVC beaucoup plus performants.

Depuis un moment, c’était selon les usagers parfois « la porte ouverte à toutes les fenêtres » dans le groupe scolaire qui abrite les maternelles. Les ouvrants accusent en effet les outrages du temps, en laissant pénétrer la chaleur, le vent, ou le froid. Pour améliorer le confort de ses usagers et réduire les factures d’énergie, le conseil a adopté le remplacement de l’ensemble des menuiseries par des fenêtres PVC et des portes en aluminium, beaucoup plus performantes.
Les travaux d’un montant de 69.457 € HT sont prévus pour l’année 2019 et seront réalisés par l’entreprise Travaillot a précisé Rémi Hugon, vice-président en charge des affaires scolaires.

 Budget 2019 : des impôts stables

Clément Pernot, président de la CCCNJ, a proposé de maintenir en 2019 des bases d’imposition identiques à l’année 2018. Le conseil a donc voté les taux suivants : 10,36 % pour la taxe d’habitation et 18,60% pour la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE). Pour 2019, le budget primitif de la comcom s’équilibre à 9 372 886 € (fonctionnement) et  10 041 507 € (investissement) a expliqué Philippe Wermeille, vice-président en charge des finances. A signaler aussi les importants investissements consacrés au budget de l’assainissement collectif (11 595 167  €), tandis que le fonctionnement s’élève à 1 328 132 €.
La zone d’activités « La Planchette » atteint aussi 1 896 545 € en fonctionnement et 2 036 966 € en investissement. La volonté de dynamiser encore et toujours l’économie locale perdure, comme le prouve aussi le budget consacré à la zone commerciale : 1 869 928 € en fonctionnement et 2 565 257 € en investissement. Pour Clément Pernot, « ces investissements constituent les recettes de demain. C’est pourquoi la comcom propose les aménagements les plus attendus par les chefs d’entreprises ».
Grâce à tous ces efforts, celui-ci a souligné que la comcom reste solide sur le plan financier, une particularité enviée.

Une subvention pour Sanijura

La CCCNJ a inauguré en 2017 un dispositif d’Aide à l’Immobilier d’Entreprise (AIE) a rappelé Clément Pernot, lorsque des entreprises locales réalisent des opérations de type achat ou aménagement de terrain, rénovation ou construction de locaux, etc. C’est dans ce dernier cas de figure que se situe Sanijura (groupe Kohler) : au titre de l’extension de son atelier de laquage à Champagnole, le conseil a voté une subvention de 96 800 € sur une dépense éligible de 968 000 €.
Pour mémoire, la subvention (plafonnée à 100 000 €), doit être comprise entre 10 % et 30 % du budget de l’opération (selon la taille de l’entreprise). Un crédit de 300 000 € a par ailleurs été inscrit au budget 2019 pour ces aides à l’immobilier d’entreprises.