Jura. Champagnole : le mont Rivel n’oublie pas ses victimes

0
188
Au mont Rivel, les sauveteurs en train de tenter de rentrer en contact avec les emmurés. Crédit : archives municipales.

Comme chaque année, la vile de Champagnole rendra hommage aux mineurs tombés au champ d’honneur, sous le mont Rivel. Cinq sur quatorze ne sont jamais revenus de leur dernier voyage sous terre le 27 juillet 1964, un lourd tribu auquel il faut ajouter un valeureux sauveteur. Durant neuf jours et huit nuits, les recherches ont mobilisé à 100% les secours tentant de localiser –avec les moyens de l’époque- puis d’extraire les malheureux plongés dans une totale obscurité et un froid glacial. La conséquence d’un éboulement qui reste gravé dans la mémoire collective, même si les mineurs ont presque tous disparus depuis.

A suivre : cérémonie d’hommage le 27 juillet à 12h15 devant la stèle du Mont Rivel, en présence du maire, Guy Saillard, et des élus locaux.