Champagnole : la maison de santé ouvrira en 2022

Le dernier conseil communautaire a permis de mesurer l’avancée d’équipements structurants pour le territoire : outre la maison de santé intercommunale, ont été validés la voie douce Equevillon-Champagnole et l’aménagement des sources de l’Ain.

0
80
La future maison de santé (à gauche) sera suivie d'une pharmacie et d'un laboratoire d'analyses médicales (à droite).

Il y aura un avant et un après la future maison de santé. Avec 950 m2 et un investissement de 1,85 millions €, sa première phase verra naître « 10 cabinets de 25 à 30 m2 destinés à la médecine générale au rez-de-chaussée ». L’architecte en charge du dossier a dévoilé dernièrement les plans de cet édifice qui sera situé face au cimetière, et qui sera doté d’une « enveloppe thermique très performante ».
Il comprendra une vingtaine de nouvelles places de parking, les patients pouvant utiliser par ailleurs le parking de l’Oppidum et les places de stationnement déjà situées rue de l’Egalité. Au premier étage prendront place 2 cabinets para-médicaux de 17-18 m2 et 2 studios permettant d’accueillir des médecins remplaçants ou des stagiaires, ainsi qu’une salle de réunion. Mais aussi, plus insolite, un espace vide aménageable en 3 cabinets supplémentaires afin d’offrir une plasticité au fil du temps.
Même modularité pour l’ensemble du projet, puisque ce qui précède relève selon Clément Pernot, président de Champagnole Nozeroy Jura (CNJ) de la phase I. La phase II, un bâtiment connexe destiné à une pharmacie, « se fera immanquablement dans le prolongement » a-t-il confié, tout en précisant qu’il s’agit d’un projet privé, dont CNJ n’a pas la maîtrise.
Une phase III (3e bâtiment mitoyen comportant un laboratoire d’analyses médicales) est pour l’instant dans les tuyaux, mais un vaste et beau bâti ne suffit pas. Evoquant d’autres maisons de santé « qui se trouvent sans médecins », Clément Pernot s’est félicité des discussions menées avec 2 jeunes médecins qui devraient s’installer dans la future maison de santé.
« En attendant, on essaie de leur trouver des solutions d’attente » a confié le président, qui espère que des spécialistes –très demandés- pourraient aussi tenir des vacations une ou deux fois par semaine. L’heure sera bientôt aux démarches administratives, suivront ensuite 12 à 15 mois de travaux pour une ouverture espérée en 2022.
« Un outil pour sécuriser notre population pour les soins de 1e niveau » a conclu le président Pernot.

Une liaison douce route de Pontarlier

Selon Remi Hugon, vice-président de CNJ en charge du dossier, « celle-ci permettra l’accès à la Z.A. tout en desservant les commerces et les restaurants. De plus, cette liaison rejoindra la piste cyclable déjà aménagée par la commune d’Equevillon » sur le côté gauche de la chaussée entre cette commune et Champagnole.
Afin de desservir la Z.A., la piste empruntera le côté droit de la route montant à Equevillon, avant de traverser la route départementale n°471 pour rejoindre la piste déjà existante. Vu cette « voie de circulation importante, notamment avec les poids lourds », un feu devrait être installé pour permettre aux piétons et aux cyclistes de traverser en toute sécurité.

 L’aménagement de la source de l’Ain avance

Selon Monique Villemagne, vice-présidente de la comcom « un projet final ambitieux mais réaliste d’un montant total prévisionnel de 580 000€ HT a été validé », à savoir : réalisation d’un parcours en boucle courte en traversant les rivières de l’Ain et de la Serpentine (moyennant la création de deux passerelles dont l’une de type pont himalayen) ; réalisation d’un belvédère surplombant la source de l’Ain et sécurisation du haut du sentier entre Moulin du Saut et source de l’Ain ; réalisation d’une extension du belvédère existant du Saut des Maillys ; barrières amovibles abaissées en été ; mais aussi création d’un parking de 20 – 30 places sur la commune de Conte en complément du parking existant au Moulin du Saut.
Ce projet de parking a été retoqué par l’Agence Régionale de Santé car « l’aménagement du parking se trouve sur la zone rapprochée de la source communale de Conte ». Hormis le déplacement de ce parking (toujours sur le territoire de Conte), le conseil communautaire a attribué tous les autres marchés à des entreprises.