Jura. Champagnole : 49e et dernier conseil municipal

Police accessible sur Facebook, transformation et reconquête des Combettes, régie municipale d’eau potable ont constitué le dernier menu du jour.

49
Aux Combettes, d'autres immeubles seront détruits et d'autres rénovés. Photo archives.

Après 782 délibérations en 6 ans, le maire Guy Saillard a clos la mandature 2014-2020 sur l’aménagement du quartier des Combettes. Il a fait l’historique du stade Léo Lagrange, autrefois éloigné de la cité et aujourd’hui englobé en son cœur. Il a confirmé que ce vaste espace bien situé pourrait abriter un EHPAD (83 lits) « porté par un promoteur privé ou associatif » a précisé Clément Pernot, président de Champagnole Nozeroy Jura (CNJ). Pour ce dernier, ce quartier sera « en pleine transformation dans les années à venir » : démolition de bâtiments, réhabilitation de logements, voire construction d’habitats collectifs en lien avec l’OPH. Autre piste évoquée par Guy Saillard : le transfert du centre de loisirs pour enfants et ados ‘Champa’loisirs’. A l’époque son emplacement actuel constituait « une opportunité », mais il a désormais fait son temps. Autre bâtiment emblématique qui vit ses dernières années : la salle des Mousquetaires qui « a rendu de grands services » malgré son surnom « La Glacière ». Bref, selon le premier édile, il s’agit incontestablement d’un « secteur à reconquérir ». La destruction de « La Glacière » permettrait à ce titre d’assurer de l’espace et des liaisons entre les différentes parties du quartier. Une étude ville/ OPH a été lancée pour globaliser et prévoir tous ces changements.

Histoires d’eau

Le rapport d’activité de la distribution d’eau potable (concédé à Véolia) a eu le mérite de poser une question de fond : un retour à une régie municipale est-il envisageable ? C’est Stéphane Leng, élu de la minorité, qui s’en est fait l’avocat : « Il s’agit d’une ressource naturelle et non d’une marchandise, j’y suis donc favorable ». Guy Saillard et Clément Pernot lui ont donné la réplique : « Quand on a eu un problème (pollutions de l’eau N.DL.R.), on a été bien contents de voir Véolia arriver aussitôt avec des semi-remorques remplie de pack d’eau ». Idem plus récemment quand le Mirage 2000 s’est crashé près de Cerniebaud : selon les deux élus, Véolia est intervenu très rapidement pour protéger la ressource en eau, du kérosène répandu à terre. « En régie, comment aurait-on fait ? » a questionné Clément Pernot. Quels moyens humains et techniques mettre en œuvre à l’intérieur d’une commune ? Un consensus s’est dégagé pour remettre le débat à plus tard, par exemple à partir de 2026, date à laquelle la comcom aura pour obligation de prendre cette compétence.

La police municipale aussi sur les réseaux sociaux

Convaincu de l’utilité des réseaux sociaux, un policier municipal venant d’Orange a lancé l’idée d’une page Facebook dédiée à la police de la ville. Idée acceptée par David Dussouillez, premier adjoint en charge la sécurité. Peuvent ainsi y être d’ores et déjà déclarés : les objets trouvés, les véhicules ventouses, les stationnements abusifs, les chiens de catégorie 1 et 2 sans muselières, les personnes suspectes rôdant dans le quartier, les demandes d’opérations « tranquillité vacances », etc. Bref, tout ce qui peut faire de Champagnole une ville plus sûre.

Facebook : PM Champagnole.