C’est dans les tuyaux

26
Crédit photo : Christophe Raynaud De Lage.

Atelier créatif

Avec le Fablab de Biarne, laissez parler votre imagination pour créer votre propre mangeoire pour les oiseaux. Vous apprendrez à la dessiner en 2D sur le logiciel Qcad, puis à la découper sur une machine de découpe laser.

Dès 10 ans. Présence obligatoire aux trois séances. A la médiathèque de Tavaux, les samedis 18 et 25 janvier et au Fablab de Biarne le 1er février. Séances de 9 h à 12 h. Inscription obligatoire au 03 84 81 10 33 ou à mediatheque.tavaux@grand-dole.fr

I-Solo

Une lecture hâtive du titre de la nouvelle pièce de Jérôme Thomas pourrait laisser croire à un portrait conçu pour les planches de Ian Solo, le personnage emblématique de la saga cinématographique « Star Wars ». Il n’en est rien – même si la longévité de la carrière du circassien n’a rien à envier à celle de la série-culte intergalactique…

Justement : qu’est-ce qu’on peut bien avoir à dire après trente-cinq ans passés à jongler avec des balles, des plumes, des cannes, des chaises et d’autres objets ? Ce que Jérôme Thomas n’a pas encore exploré, c’est très précisément cela : le fait de dire. Au bout de trois décennies de jonglage muet, la parole lui est donc apparue comme le tout dernier défi à relever. Dans « I-Solo », et même s’il continuera de faire virevolter balles, plumes, cannes, chaises et autres objets, Jérôme Thomas, pour la première fois, jonglera avec les mots…

Au centre d’un rectangle délimité au sol par des adhésifs blancs, évoquant un chantier ou une scène de crime balisée par un esprit géomètre, l’inventeur du jonglage cubique, avec son air de grand rêveur dépassé par les événements, se lancera en effet dans un autoportrait tout en bonds et rebonds, sautant d’un sujet à l’autre, passant d’une humeur à l’autre, avec des phrases qui, comme tout le reste chez lui, sont choses à lancer en l’air et à rattraper. Et ce monologue parfaitement ciselé, plein d’humour et d’absurde, sur l’évolution de sa discipline ou le sens de la vie en général, finira par ressembler à une méditation chorégraphique où tout est dans tout. Jérôme Thomas accèderait-il enfin à une forme de sagesse ? Peut-être. Ce n’est donc pas du tout à Ian Solo qu’ « I-Solo » se réfère, mais bien plutôt à Maître Yoda…

Rencontre à l’issue de la représentation.

Le jeudi 23 janvier, à 20 h 30, au théâtre de Lons-le-Saunier. Durée : 1 h 10. Dès 9 ans. Tarif plein : 21 euros. Bus au départ de Dole, cour Clémenceau, côté théâtre, une heure trente avant la représentation. Plus d’informations au 03 84 86 03 03.