C’est dans les tuyaux

24
Ce qui compte, c’est la facilité déconcertante avec laquelle il devinera les trois numéros de pages que vous aurez vous-mêmes choisis. Crédit photo : Frédéric Lefebvre.

Manipulation poétique

Après avoir été malencontreusement frappé par la foudre, Raoul Lambert est devenu hypermnésique, ce qui signifie, en gros, qu’il a une mémoire d’éléphant. Et cette hypermnésie, Raoul Lambert l’utilise pour se faire passer pour un mentaliste et proposer ainsi, sans la moindre vergogne, des spectacles dans toute la France. A moins que Raoul Lambert ne soit un mentaliste qui aime se faire passer pour un hypermnésique, ce qui n’est guère plus reluisant…

Mais peu importe, au fond, qui est Raoul Lambert. Ce qui compte, c’est la facilité déconcertante avec laquelle il devinera les mots, les titres de livres ou les trois numéros de pages que vous aurez vous-mêmes choisis ; c’est l’aisance ébouriffante avec laquelle il vous sortira le nom de notre prochain auteur de saison, alors qu’aucune décision n’a encore été prise par le tout nouveau directeur des Scènes du Jura…

Attendez-vous donc à être subjugués, émerveillés, époustouflés. Mais attendez-vous aussi à découvrir votre incroyable crédulité, votre formidable propension à prendre pour argent comptant tout ce qu’on vous raconte. Ni hypermnésique ni vraiment mentaliste, Raoul Lambert utilise peut-être seulement les mêmes techniques de persuasion que les voyants, les communicants, les publicitaires et les hommes politiques pour mieux vous prémunir contre leur efficacité. Dans ce cas, Raoul Lambert est un dangereux activiste…

Le mercredi 16 octobre, à 20 h 30, à la médiathèque de Tavaux. Tarif spécial : 5 euros. Durée : 45 minutes. Dès 12 ans.