C’est dans les tuyaux

104
Une photo d'Alejandro Ardilla.

Les danses du soleil

Dixième édition de ce spectacle de danse multiculturel. Elaboré comme un voyage chorégraphique festif et coloré, il met en scène plus de soixante artistes dans neuf styles de danse : salsa, danses indiennes, orientales, brésiliennes, africaines, flamenco, tango fusion, zumba dance, pole dance. Profitez de deux heures de show, plus de soixante danseurs, une trentaine de chorégraphies remplies de couleurs, de magie et de soleil.

Ce samedi 1er juin, à 20 h 30, à La Commanderie à Dole. Réservation à Dole Tourisme, tél. 03 84 72 11 22, ou achat sur place. Tarif adulte : 17 euros.

Récital d’improvisation

Trans-Forme propose un Récital d’improvisation « Piano & Danse », ce samedi 1er juin, à partir de 19 h, à l’auditorium Karl-Riepp, à Dole. Avec Jean-Luc Guyard, pianiste, et Emmanuelle Vakaryn, danseuse. L’objectif est de l’association est de sensibiliser le public à la réussite de la greffe et à la nécessité des dons d’organes. Entrée gratuite.

Rien à dire

Dans le théâtre classique, Léandre est la figure archétypale du jeune premier. Notre Léandre à nous, qui officie dans le théâtre de rue depuis une bonne vingtaine d’années, tiendrait plutôt du clodo mutique et solitaire. Mais sans jamais se plaindre de sa condition…

Dans « Rien à dire », vous verrez ce pauvre hère s’installer dans une maison sans mur (mais avec quatre meubles et une porte, tout de même) et assister, impuissant et fébrile, à la transformation de cet espace de vie misérable et miteux en un haut lieu de la magie noire. Car ce logement précaire, et très vraisemblablement hanté, s’emplira bientôt de chaussettes volantes, de miroirs badins, de lampes farouches, de paquets surprises, de pianos télépathiques et de présences pas du tout discrètes – mais comment réagir, face à un tel dérèglement du monde, quand on est à ce point démuni ?

Prendre le parti d’en rire ? Voilà. C’est, en tout cas, ce que vous ferez, vous – étant donné que ce spectacle tout public, inspiré par le cinéma muet, le mime et le théâtre de l’absurde, est traversé de bout en bout par un humour revigorant. Mais Léandre rira-t-il, lui, de voir partir en sucette son univers domestique ? Pas sûr. Alors, si, pour trouver un peu de réconfort ou de consolation, il se met à vous caresser le crâne, à dresser une échelle entre vos jambes ou à vous faire la cour, laissez-le faire. Ça ne vous coûtera pas grand-chose et ça sera, de votre part, une bien belle preuve d’humanité…

Le samedi 8 juin et le dimanche 9 juin, à 16 h, au cloître de la médiathèque de Dole. Dans le cadre du festival Cirque et Fanfares. Entrée libre sur réservation au 03 84 86 03 03. Durée : 50 minutes. Dès 6 ans.