C’est dans les tuyaux

84
Désaccords mineurs, spectacle capté par Hubert Rigolot.

Désaccords mineurs

« Désaccords mineurs » sera accueilli par les Forges de Fraisans le vendredi 1er février, à 20 h 30. Il s’agit d’un spectacle de Clotilde Moulin, accompagnée par un trio à cordes. Auteure, compositrice, interprète et tatouée, Clotilde Moulin a la robe rouge, la plume lucide et poétique, l’humour à revendre et l’émotion à fleur de voix.

Au long de ce concert tout à la fois féminin, poétique, drôle et intime, cordes de harpe, cordes de piano, de guitare, de violon, d’alto, de violoncelle et bien sûr cordes vocales tisseront pour vous le portrait de quelques amoureuses transies ou nostalgiques, d’une mère célibataire éplorée, d’une femme au foyer un tantinet blasée, d’une allumeuse facétieuse, d’un ange de passage et même d’une fan éperdue de Vincent Delerm… Un spectacle tout en cordes et en textes sensibles, en accords majeurs et en Désaccords Mineurs.

Durée : 1 h 10. Abonnement possible. Tarif normal : 15 euros. Tarif réduit : 12 euros. Carte jeunes : 10 euros. Tarif enfant : 5 euros.

Soirée Moul’impro ce vendredi

Si vous êtes seul.e ou en groupe et si vous avez envie de jouer, rejoignez d’autres musicien.ne.s pour un moment de création et de partage, ce vendredi 25 janvier, à 20 h, au Moulin de Brainans. Le bœuf est ouvert à tous les styles et tous les niveaux : du hip hop au rock, du métal au blues, de la funk à la chanson, branchez-vous et jammez ! A disposition : batterie, ampli guitare, basse et micros chant.

Les soirées Moul’impro mettent à l’honneur un groupe jurassien en ouverture. Ce vendredi, ce seront les Dolois de Waking the sleeping bear, qui, au travers de textes en français au phrasé nerveux, tantôt rappés, criés, chantés, distillent un métal teinté d’influences électro, rap et hardcore. Croisement bouillonnant entre le néo-métal des années 90 et la nouvelle scène, le groupe se veut novateur, mais également porteur de l’héritage de ses prédécesseurs.

Gratuit.