C’est dans les tuyaux

55

Lady Macbeth de Mzensk

Du projet initial de Chostakovitch – consacrer une trilogie aux destins tragiques de femmes russes à travers les âges – ne demeura qu’un opéra coup-de-poing : Lady Macbeth de Mzensk. S’il est l’un des puissants ressorts de l’œuvre, l’intertexte shakespearien est ici bien amer : contrairement à Lady Macbeth, Katerina Ismailova – qui, dans la Russie profonde du XIXe siècle, tombe amoureuse d’un employé de son mari et sera finalement acculée au suicide – est moins manipulatrice que victime d’une société violente et patriarcale. Krzysztof Warlikowski libère aujourd’hui la force de subversion de cette œuvre brûlante et scandaleuse, qui a marqué les premières années de l’Opéra Bastille.

Ce mardi 16 avril, à 19 h 30, au cinéma Le Majestic (Les Tanneurs), à Dole. Durée : 3 h 30. Tarif : 19 euros. Plus d’informations sur www.cgrcinemas.fr/dole

Projections-rencontres de films documentaires

En collaboration avec l’Association des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel en Bourgogne/Franche-Comté, diffusion de « Les jours ici », ce jeudi 18 avril, à 20 h, à la salle des fêtes d’Abergement-la-Ronce.

Ma grand-mère est entrée en maison de retraite et elle y a perdu ses souvenirs, ses habitudes et tous les plaisirs qui la reliaient à la vie. Des années ont passé et aujourd’hui, je retourne dans cette institution. Au fil des jours, les résidents m’entraînent à la découverte de leur quotidien. Par quelles ruses, quels affrontements ou quelles démences faut-il passer pour rester maître de sa propre histoire. Un film de Benoît Keller (2016). Durée : 72 minutes.

Entrée libre et gratuite. Renseignements au 03 84 69 01 50 ou à mediatheque@grand-dole.fr

Catfish + Gliz

Après avoir exploré les marais poisseux du Mississippi avec son premier album, « Muddy Shivers », puis les bas-fonds d’un rock indé mêlé d’électro dans le très classieux « Dohyô », le duo de Catfish est de retour avec un troisième opus, « Morning Room », qui sent bon le soleil brûlant et la poussière du désert de Sonora !

Leur musique est sauvage et brûlante avec des voix saturées, des guitares pleines de fuzz dans des morceaux qui pourraient bien devenir des hymnes rock.

Avec ses instruments d’avant l’électricité, Gliz envoie une pop fraîche mêlée à la crasse et l’énergie du rock. Débauchez un tuba d’une fanfare, arrachez des patterns rock à une batterie groove, shootez dans le banjo de papy, électrifiez cet instrumentarium vintage décalé… Un nouveau son est là : organique, roots et moderne, sensible et brutal. Découvrez en live leur premier album tout fraîchement sorti en avril !

Si vous aimez The Doors, Beth Ditto, Muddy Waters, rendez-vous le 4 mai, à 20 h 30, dans la Grande salle du Moulin de Brainans. Petite restauration sur place. Tarifs. En prévente : 15 euros normal, 13 euros réduit. Sur place : 17 euros normal, 15 euros réduit. Abonné : 1 place achetée 13 euros = 1 place offerte.