Bourg-centre de Bletterans : un projet gagnant/gagnant

La municipalité de Bletterans vient d’organiser une réunion publique de présentation de son programme AMI revitalisation du centre-bourg. Retour sur le sujet avec son maire, Stéphane Lamberger.

105
Une cinquantaine de personnes ont assisté à la présentation. Crédit photo : Mairie de Bletterans.

Quel est le message essentiel que vous avez fait passer lors de cette réunion ?
Le premier message que nous avons porté, c’est que ce projet ne concerne pas uniquement Bletterans, il rayonne bien au-delà et aura des impacts positifs aussi sur le territoire de la communauté de communes Bresse Haute Seille puisque si le bourg-centre reste dynamique et se développe, ce sont tous les secteurs périphériques qui renforceront leur attractivité. Autrement dit, c’est un projet gagnant/gagnant !
Nous avons également remercié l’ensemble des habitants et des représentants des forces vives du territoire, la communauté de communes et tous les élus qui ont contribué aux réflexions dans les nombreux ateliers de co-construction du projet. Tout ce travail concret et très factuel a permis de casser les idées reçues, et les rumeurs sur de nombreux thèmes concernant notre bourg-centre… mais surtout de dégager un plan d’actions concret, chiffré et planifié pour les 10 ou 15 prochaines années. Mais la revitalisation, ce n’est pas forcément que des investissements lourds, c’est aussi tout un tas de petites actions, d’aménagements simples, qui mis bout à bout renforceront la dynamique et l’attrait de notre bourg-centre et des territoires associés. Il faut bien évidement remercier le Pays Lédonien pour le portage de ce projet pour les 4 bourgs, la Région Bourgogne/Franche-Comté et l’Etat pour leur soutien financier.

Comment ont réagi les participants ?
La réunion s’est particulièrement bien passée avec des citoyens et partenaires très à l’écoute, intéressés par la présentation factuelle du bureau d’étude Urbicand. Nous avons ensuite pu, à l’issue de la présentation, répondre aux interrogations des habitants et nous avons pu longuement échanger sur les perspectives de ce projet collectif qui demandera encore de nombreuses discussions et concertations avant de passer à la phase opérationnelle en 2019. Les participants à cette soirée ont fait preuve de beaucoup de bienveillance et d’enthousiasme pour ce projet. Nous avons ressenti lors de cette soirée une volonté partagée de moderniser notre bourg-centre, d’œuvrer pour la dynamique commerciale et la rénovation de l’habitat de centre-ville.

Quelle est la première action concrète dont les habitants se rendront compte ?
Les premières études ont déjà été engagées en 2018 avec l’étude de stationnement et circulation, l’étude d’aménagement de la place du Colombier avec la réflexion autour de la relocalisation d’un nouveau pôle de santé impliquant la destruction des ateliers communaux, l’étude d’aménagement du parc en Villeneuve, du projet d’extension de la gendarmerie… et les premières actions concrètes en partenariat avec l’union commerciale ont été la mise en place en octobre 2018 de la zone bleue sur la rue Louis XIV Le Grand avec la distribution de 3 000 disques de stationnement aux habitants et visiteurs avec un slogan « Bien stationner, c’est mieux consommer ! ».
Après 3 mois de campagne de prévention, nous allons maintenant devoir faire mieux respecter la zone en passant à la phase de verbalisation. On constate dès à présent une bien meilleure fluidité du trafic et du stationnement dans la grande rue. L’autre action concrète que les habitants ont pu voir, c’est l’ouverture du porche qui relie le parking des Carmes au centre-ville et ce qu’ils verront sans doute en 2019, c’est le transfert des ateliers communaux vers le nouveau bâtiment dont la commune a fait acquisition dans la zone artisanale. Nous nous attaquerons ensuite à la création de l’Office intercommunal de commerce, à la rue Louis XIV le Grand, aux bords de Seille, à la rue de la Demi-lune, aux entrées de ville… Tout un programme !