Bientôt un livre sur Mont-sous-Vaudrey !

Vendredi dernier, l’Assemblée générale de l’association patrimoniale Amaous a officialisé l’existence d’un groupe de travail visant à rédiger, pour 2019, un ouvrage sur Mont-sous-Vaudrey. Constitué essentiellement de photographies, ce livre devrait être une base de données photographiques conséquente.

136
Maryse Voitoux, Anne-Marie Zahnd, Germaine Oudot et Anthony Soares forment une partie du groupe de rédaction de ce livre.

De nombreuses photographies à sauvegarder

En 2002, un grand collectage de documents est lancé à Mont-sous-Vaudrey. Alors, les photographies personnelles des habitants s’entassent chez les collecteurs. Afin de rassembler le maximum de témoignages d’antan, la commission patrimoine de la commune se constitue en association : Amaous était né. Toutefois, ces sources provenant de nos ancêtres ne furent jamais exploitées.

Dans un souci de sauvegarde, plusieurs membres de l’association décidèrent, en fin d’année dernière, de lancer un dessein conséquent visant à trier toutes les photographies dont l’association disposent. Les sources sélectionnées seront ensuite compilées dans un ouvrage qui permettra de se plonger dans l’histoire locale.

Redonner vie à nos ancêtres

Les protagonistes de ce travail rappellent l’intérêt d’un tel projet :
« Mont-sous-Vaudrey a connu un président de la République, un peintre de talent, un remarquable pharmacien et des milliers de braves êtres au cours de son existence ».
Faire l’Histoire via des photographies des XIXe et XXe siècles semblent alors pertinent dans une société modelée par les images. D’autant plus que l’association compte quantité de photographies inédites émanant notamment de la vie de château des descendants du président Jules Grévy.

Les instigateurs du dessein affirment alors que « ces mystérieux inconnus qui ont peuplé autrefois nos terres subsistent parmi nous. Nous sommes le fruit de nos aïeuls et même si la mémoire collective a oublié leurs noms, leurs prénoms, leurs vies, leurs souffrances et leurs joies, ces personnes n’en sont pas moins importantes pour comprendre le monde qui nous entoure et ainsi appréhender l’avenir. », ceux-ci poursuivent en mentionnant que « la volonté est le seul rempart à l’oubli, à la mort intellectuelle. Ce travail à partir de photographies permettra de diffuser les visages d’antan des Monières et des Moniers dans leur vie quotidienne. Nous souhaitons modestement tenter de redonner vie à nos prédécesseurs en écoutant les voix du passé qui sont la clé de la compréhension. »

Débuté en début d’année, l’ouvrage est actuellement en cours d’écriture. De la vie de château à la vie quotidienne de la majorité, en passant par une volonté de rédiger des courts chapitres concernant les communes voisines, cette publication permettra à chacun de s’initier modestement à l’histoire locale. Affaire à suivre…