Bans : une petite commune dynamique

Voisin de Mont-sous-Vaudrey, Bans est un petit village d’environ 200 habitants. Toutefois, cette faible démographie n’est aucunement un frein pour cette commune qui compte de nombreuses richesses. D’une zone commerciale à un boulodrome régional réputé, reportage dans cette localité loin d’être au ban du dynamisme.

0
317

L’Espace Grévy, une zone commerciale active

Au carrefour de la route de Poligny et de Salins, l’Espace Grévy se dresse sur le territoire de Bans. Créée le 31 décembre 1993 par la communauté de communes, la zone Grévy vit réellement le jour en 1994. Se développant au fur et à mesure des années, des commerces vinrent s’y greffer ; si bien qu’aujourd’hui, il existe un réel tissu commercial à Bans. Un véritable atout permettant des proximités d’activités et de services. Un espace qui offre un véritable dynamisme pour le village et le territoire du Val d’Amour.

L’ensemble des cellules de la zone commerciale sont aujourd’hui occupées, ce qui témoigne du succès de celle-ci.

Le supermarché – évitant pour les habitants des environs de se rendre dans des villes – est aussi un atout pour Bans. Une petite vingtaine de commerces sont présents dans la commune.

Au cours du premier trimestre, une station de lavage destinée aux petits camions devrait également ouvrir.

Un village riche d’entreprises

Plusieurs entreprises existent sur le territoire de Bans. Ainsi, par exemple, 2F Construction s’occupe de constructions métalliques, DBM Pruneaux de plomberie et de chauffages, ENNDA M de maçonnerie, LFX de menuiserie et de charpentes et Val d’Amour Piscines… de piscines. L’entreprise Chauvin génère également de l’activité économique. Finalement, plus d’une centaine de personnes sont salariées sur la zone commerciale de près de 8 hectares.

De multiples services de santé

Concernant les services de santé, Bans est bien doté. En effet, le village dispose de la Clinique du Val d’Amour, société vendant et louant du matériel paramédical. Une autre société s’occupe de la réalisation de prothèses faciales et dentaires – ce qui est précieux pour ce bourg au vu de la faible fréquence de ces professionnels.

Il est également possible de trouver sur le territoire de Bans : un implantologue, deux dentistes, deux kinésithérapeutes, un ostéopathe et un médecin généraliste. En janvier, un gynécologue est même venu s’installer dans cette localité.

Une commune animée et moderne

Bans est un village éveillé par l’énergie de ses habitants. Le 15 mars, au boulodrome, il accueillera le premier vide-greniers, du secteur, pour la dixième année consécutive. Au niveau des animations de la commune, l’association Baniers Banières joue un grand rôle dans la dynamisation de celle-ci. La traditionnelle fête de la Saint-Jean et le repas annuel sont autant d’occasions pour les habitants de partager un moment commun.

L’étang du village est également important pour Bans. La fête d’ouverture de celui-ci est prévue le 1er mai. Aujourd’hui, un abri – construit par la commune – existe, tandis que l’association Baniers Banières s’est occupée des aménagements. Un lieu apaisant où des journées doivent être planifiées à l’arrivée des beaux jours.

Bans se modernise et développe ses horizons. Un projet d’entourage d’une petite salle communale – par notamment de l’isolation et la réfection de la toiture – est en cours. La mairie a également été refaite et dispose de deux logements locatifs. Parallèlement à l’assainissement, près de trois kilomètres de voirie communale ont été reconstruits. Un éclairage public à faible consommation est aussi en élaboration – ce qui prouve la volonté de Bans de s’inscrire dans les enjeux du XXIe siècle. Une rue sera également prochainement raccordée à l’éclairage du village.

Au dernier trimestre 2019, des caméras de surveillance ont même été installées afin de garantir la sécurité des commerces et des habitants.

Bans est un village dynamique qui présente une vitalité importante, soutenue par la zone commerciale.