Aux urnes citoyens !

Les élections du 20 et du 27 juin permettront de confier les rênes du département à de nouveaux élus. Mais que fait cette institution parfois méconnue, et pour quoi au final voter ? Eléments de réponse…

0
100
Le Département du Jura (ici son siège lédonien) gère de nombreuses missions sociales.

Avec un budget global de 337,5 millions € en 2021, le département du Jura constitue la collectivité locale de référence des 260.000 jurassiens. Ni trop lointaine (ah…les grandes régions), ni trop proche (ah…les communes privées parfois de leurs prérogatives au bénéfice des communautés de communes). Mille cinq cents agents agissent au quotidien pour les jurassiens « du premier cri au dernier râle » selon l’expression de son président en exercice.

Les missions sociales

Avec 126,2 millions € (soit près de la moitié des crédits de fonctionnement), elles se taillent en effet la part du lion. 3 913 personnes perçoivent désormais le RSA (revenu de solidarité active) dans le Jura, une allocation vitale. L’enfance fait partie des missions fondamentales confiées au Département, avec tout d’abord la prévention : dispositifs de soutien à la parentalité (dont des espaces de médiation, d’accueils de parents isolés), mais aussi des actions dans les quartiers sensibles ou des interventions à domicile. Quant à la protection de l’enfance, elle concerne dans une large majorité des enfants confiés au Département par décision judiciaire : au total 824 (dont 764 en accueil judiciaire). Enfin, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) destinée aux personnes de plus de 60 ans, permet de financer les dépenses liées à la perte d’autonomie de la personne âgée, qu’elle soit à son domicile ou en établissement d’accueil.

La réduction de la fracture numérique

Dans les années qui viennent, quasiment toutes les communes jurassiennes bénéficieront du Très Haut Débit. Elles seront toutes raccordables (éligibles) au réseau optique avant la fin de l’année 2025.
De nombreuses autres missions sont dévolues au Département du Jura (entretien de 3.500 km de routes ou véloroutes, tourisme, etc.). A vous désormais de choisir pour les 6 ans à venir !