Jura. Lons-le-Saunier. Atouts Lons présente ses 35 candidats

La liste emmenée par John Huet vers les municipales de Lons comprend ¾ de néophytes en politique. Un renouveau totalement assumé dans la volonté d’une gouvernance plus ouverte et d’un « nouveau souffle ».

848
Les 35 candidats, avec une moyenne d'âge de seulement 48 ans.

De gauche, de droite, du centre. Jeunes ou plus âgés. Novices (pour 27 d’entre eux) ou expérimentés (pour 8 candidats) : la liste Atouts Lons (SE) a présenté en février son visage définitif. Celle d’un ‘melting pot’ « unis par la même envie de dynamiser Lons, d’en faire une ville créative, écologique, économique ». Parmi eux on trouve « des chefs d’entreprises, ouvriers, agents publics, étudiants, enseignants, commerçants, professions libérales, sportifs, retraités ». Avec ¾ de « petits nouveaux » en politique, mais tournés vers autrui, et à ce titre « engagés dans une association locale, nationale ou une ONG » a souligné John Huet. « Atouts Lons constitue la plus jeune des listes connues à ce jour » a t-il précisé, avec 48 ans d’âge moyen.
Selon lui, elle est aussi « la seule liste qui parle d’accompagner les entreprises dans leur développement ». Il a également insisté sur certains facteurs différenciants, comme « la cantine à 1 € pour tous », apte à rendre jusqu’à « 1.200 € par mois de pouvoir d’achat à une famille de deux enfants ». Autre pilier du programme : le développement durable, avec « la végétalisation de la place de la Comédie et de le Liberté » et un plan vélo par exemple, tout comme la rénovation énergétique de nombreux logements vacants à Lons, entre autres au centre-ville.
Côté gouvernance démocratique, il a rappelé la mise en place de « conseils citoyens » dans les quartiers, permettant aux volontaires de donner leur avis sur la marche de la cité. Des comités consultatifs thématiques permettraient également d’éclairer le conseil municipal sur des points plus techniques (environnement par exemple). L’équipe de John Huet a résumé ainsi ses objectifs : «  défendre, développer, promouvoir Lons et faire de cette mandature qui vient, un nouveau souffle, une nouvelle énergie pour notre ville ».

Et les candidats sont…

John Huet , 43 ans, cadre territorial, maire adjoint en charge des finances et conseiller communautaire ; Ahlem Paris , 54 ans, architecte ; Stéphane Billaudel , 52 ans, avocat ; Isabelle Mouchanat , 51 ans, infirmière ; Richard Fichet , 51 ans, conseiller en gestion de patrimoine ; Fabienne Bernard , 56 ans, courtier en assurances ; Simon Esteve , 26 ans, directeur de cabinet ; Gaëlle Blervaque , 40 ans, psychomotricienne ; Jean-Marc Vauchez , 54 ans, fonctionnaire et chef de service ; Amandine Georgeon , 35 ans, avocate ; Jawaher Samsamani , 33 ans, entrepreneur et professeur de danse ; Sandra Moine , 45 ans, secrétaire technico-commerciale ; Stéphane Mallet , 53 ans, militaire retraité ; Saleha Gribi , 37 ans, assistante d’éducation ; Gérald Grosfilley , 56 ans, aide médico-psychologique ; Nicole Berthod , 53 ans, commerçante ; Patrick Paget , 43 ans, cadre bancaire ; Maryline Pargaud , 50 ans, chargée de gestion ; Christian Thevenod , 62 ans, retraité du commerce ; Nadia Benagria  , 60 ans, professeure d’anglais ; Florent Grandpoirier , 37 ans, responsable des ventes dans la téléphonie ; Sarah Aymard , 33 ans, éducatrice spécialisée ; Turgay Demirci , 23 ans, étudiant en médecine, Cathy Viot , 60 ans, directrice artistique et experte en Feng Shui ; Paul Navarre , 27 ans, pharmacien ; Cécile Baudinet , 54 ans, psychanalyste ; Ludovic Bettembost , 41 ans, sans activité ; Ingrid Laurencin , 26 ans, agent de la fonction publique ; Patrick Gache , 71 ans, chef d’entreprises retraité ; Martine Polloli Bataille , 61 ans, orthophoniste ; Joël Cessin , 57 ans, boucher en hypermarché, Nelly Brun , 77 ans, retraitée des finances publiques, Jean-Michel Lefevre , 63 ans, journaliste retraité. Suppléants : Laurence Even , 49 ans, restauratrice ; André Mazet , 78 ans, retraité du commerce.