Astro met de la magie dans les esprits

A seulement 23 ans, le prestidigitateur lédonien se lance de nouveaux défis, à l’aube d’une carrière professionnelle prometteuse.

0
191
{"source_sid":"5F0B4AD6-19C8-4384-B78C-92F602A16FB3_1610122942207","subsource":"done_button","uid":"5F0B4AD6-19C8-4384-B78C-92F602A16FB3_1610122942202","source":"other","origin":"gallery"}

Astro le magicien, c’est un jeune lédonien plein de talent, qui a déjà un drôle de parcours derrière lui. Déscolarisé à 14 ans du collège en raison de problèmes de santé, Elvin Saussard (de son vrai nom) s’est retrouvé un peu seul chez lui.

Trop timide, pas assez d’avenir dans les études, mais avec un jeu de carte en poche, et surtout un rêve en tête : “faire rêver les gens” par la magie, trouver une échappatoire à ce quotidien difficile et surmonter ses limites.

La partie n’est pas gagnée, monter sur scène lorsqu’on peine à communiquer avec son entourage…
Mais biberonné aux spectacles vus à la télévision, avec des Chris Angel ou des Dynamo marchant sur l’eau, il fait ses gammes pour débuter dans la manipulation d’objets.

« A 13 ou 14 ans, j’ai fabriqué une ampoule permettant d’y téléporter des pièces de monnaie » se rappelle-t-il : un exemple de sa créativité qui lui permet d’apprendre sur le tas.

Pour le véritable autodidacte, les tours s’enchaînent, la dextérité croit à force d’entrainement : il reprend certains tours connus à sa façon avant de commencer à en créer.
Puis vint « la plus belle rencontre de ma vie » : celle de Magie Alexandre (Gérard Michaud de son vrai nom), un prestidigitateur basé à Ruffey sur Seille qui sent son potentiel, sa motivation, et l’aide à faire sa première scène alors qu’il n’a que 15 ans.

Astro met leu feu sur scène…au sens propre et figuré.

« On me dit que je suis pyromane »

Ce sera le début de la carrière professionnelle d’Astro. Arbres de Noël, maisons de retraite, mariages, anniversaires : ce touche à tout de la magie à plusieurs cordes à son arc.

Le close-up ou l’art de faire des tours sous le nez de spectateurs médusés. La magie de scène (apparition ou disparition d’objets, lévitation), mais aussi la magie du feu.

Un art dangereux pratiqué par une poignée de magiciens, et qui demande beaucoup de maitrise pour enflammer les spectateurs…sans enflammer la scène. Astro en sourit “depuis tout petit, on me dit que je suis pyromane”.

Mais le jeune homme privilégie désormais l’hypnose. « J’ai eu la chance de collaborer durant un an et demi avec un partenaire du grand Messmer”, d’où la naissance de son spectacle d’hypnose “Interdimension”.

« Quand la conscience lâche prise, les spectateurs volontaires peuvent alors se prendre pour des martiens, ou des candidats à Koh Lanta » explique celui qui les plonge dans cet état second. Drôle sans jamais devenir ridicule.

L’hypnose permet aussi de décupler les forces d’un spectateur qui peut se retrouver raide comme une planche en « lévitation » entre deux chaises…ou aider un orque du Marineland d’Antibes à retrouver une carte cachée par des spectateurs de parc aquatique.

Même une orque du Marineland d’Antibes a été hypnotisée pour retrouver une carte choisie par le public.

Objectif « Incroyables talents » et championnat de France

Un format interactif qui plait, même si Astro s’oriente vers une autre discipline bluffante : le mentalisme, ou l’art de « deviner » ce que vous pensez.

« Choissisez un numéro ou faites un dessin et je vais le retrouver les yeux bandés » : telle est la gageure qu’il se plait à relever, non pas en entrant dans l’esprit de ses volontaires d’un jour, mais à partir d’un mélange de psychologie et d’observations comportementales.

Prémonitions, prédictions : il fleurte avec « l’irrationnel bâti sur du rationnel » en s’affranchissant du matériel « classique » du prestidigitateur lambda, et présente ainsi un spectacle à Bordeaux en 2019 devant près de 2.000 personnes.

Le chant du cygne avant une année 2020 « blanche » reconnait-il…pour mieux rebondir il l’espère. « Je suis fasciné par l’émission ‘Incroyables talents’ qui met à l’honneur des candidats de plus en plus professionnels, et venus parfois du monde entier ».

Malgré ce niveau très relevé, il ambitionne d’y participer grâce à trois numéros mêlant hypnose, mentalisme et magie du feu. Un tremplin pour tenter peut-être le Graal des prestidigitateurs, le championnat de France de magie, dont le niveau s’élève lui aussi d’année en année.

Mais le rêve existe pour rendre possible l’impossible…

Contact : Astro Magicien Mentaliste Hypnotiseur 06 38 32 40 51/ elvinmagie.wixsite.com/astro

Stéphane Hovaere

C’est clair…Astro a plus d’un tour dans son jeu…de cartes !

Des projets plein son chapeau

Pour apporter un peu de magie aux enfants souffrant de lourdes pathologies, Astro espère « intégrer Magie à l’hôpital, une association créée par Eric Antoine ».

Mais comment aider les magiciens eux-mêmes ? La magie brille en effet par son absence en province : bien loin des théâtres, des salles des fêtes et des programmations officielles, elle n’a guère droit de cité que dans des sphères privées (mariages, événementiel d’entreprises, arbre de Noël, écoles, etc.).

Une place marginale qu’Astro aimerait faire disparaître : « Je lance un appel aux programmateurs pour intégrer la magie dans des théâtres ou des salles publiques ». Un appel d’autant plus vital qu’à l’heure du Covid il n’a peut-être jamais été aussi nécessaire de mettre un peu de magie, d’humour, de joie dans le cœur des jurassiens.

La magie –qui a bien évolué depuis le tour de la femme coupée en deux- pourrait-elle amorcer enfin son retour sur le devant de la scène à la faveur d’un monde trop sombre ?