Arbois : un carillon à 30 cloches pour “ré enchanter la ville et ré enchanter la vie”

200
Le carillon d'Arbois, une richesse patrimoniale. 16 cloches pourraient s'ajouter aux 14 existantes.

Les nombreuses visites au clocher d’Arbois organisées par Philippe le week-end de Pâques ont attiré près de 300 visiteurs, les plus sportifs ont approché le carillon. Datant de 1738, c’est l’un des plus vieux de France, rescapé de la destruction des carillons pendant la 1ère guerre mondiale.

La visite du clocher et du carillon attirent de nombreux visiteurs.

Un projet qui date de 2015

Resté endormi pendant un an et demi, le projet est porté au budget de la ville cette année. « Mon but, explique Philippe Bruniaux, est que le projet soit lancé avant les élections municipales de 2020. Le carillon est toujours menacé par la DRAC qui peut nous donner l’ordre de descendre les cloches ».

 

La structure le permettant, le carillon peut être porté à 30 cloches en conservant l’harmonique du XVIIIe. 16 cloches sont à vendre. Le coût global estimé des travaux est de 183 000 € HT duquel il faudra enlever les subventions et le mécénat.

« Je tiens à confirmer, souligne Philippe Bruniaux, que lorsque l’on va chercher les subventions et le mécénat, les projets patrimoniaux –comme la restauration de l’orgue-, ne coûtent pas aussi chers à la ville que certaines mauvaises langues pourraient le dire ».

 

Pour le carillon

Dons en ligne : https//www.fondation-patrimoine.org/les-projets/carillon-de-l-eglise-d-arbois

Pour 100 € et plus, les mécènes auront leur nom inscrit sur une plaque. Pour 500 € et plus, le nom sera inscrit sur une cloche collective. A partir de 3 000 € les mécènes auront une cloche personnalisée (dans la limite des cloches disponibles. La cloche peut être financée individuellement ou collectivement).