Arbois : pas de troisième mandat pour Bernard Amiens

278

Il l’a annoncé officiellement lors du conseil municipal du 19 décembre, « je ne serai pas candidat à un troisième mandat de maire et ne serai sur aucune liste pour les prochaines élections municipales du 15 mars 2020.

 

Une annonce sans surprise

 

Une annonce sans surprise qui pourrait s’expliquer par une équipe municipale moins soudée depuis quelques mois, mais pas seulement.

 

« Le rôle de Maire a pour moi beaucoup perdu de son attrait, explique l’élu,  depuis le transfert d’une part importante de nos compétences à la Communauté de Communes et du fait de la forte baisse de nos moyens financiers !

Être Maire c’est un engagement qui exige une grande disponibilité et une motivation permanente, ma décision est prise depuis bien longtemps, elle est ferme et définitive et elle n’a fait que se conforter ces derniers mois. »

 

Suite à la modification importante du rôle du maire (effets de la loi NOTRe) « peu de maires avaient conscience des considérables bouleversements à venir ! alors que la mandature 2014-2020 se termine, les Maires de France font peut-être un peu tardivement connaître leur amertume ! », regrette-t-il.

 

Un bilan positif

 

« Durant presque 12 ans j’ai fait de mon mieux pour servir les intérêts de ma commune et de ses habitants et il est temps pour moi de passer à autre chose. Les finances sont saines, les réalisations, le Conseil Municipal les a toutes votées, j’ai le sentiment du devoir accompli avec probité et respect de mes engagements et de mes valeurs » et « comme vous l’avez constaté, malgré une conjoncture de récession pour les communes depuis plusieurs années, nous avons géré « en bon père de famille » les finances communales. »

 

« Les besoins et les projets d’aménagements pour notre Commune ne manquent pas, ils ne peuvent pas tous être financés et il faudra comme toujours faire des choix ! Je n’aurais donc pas d’ambitions déraisonnables et je demanderais aux Conseillers Municipaux de poursuivre notre politique de gestion et de ne pas augmenter la pression fiscale sur les habitants ! De persévérer dans la maitrise de notre endettement ! D’inscrire au budget 2020, les moyens nécessaires au fonctionnement de la Commune et à la poursuite des projets engagés et finançables ! »

 

Une fin de mandat cohérente

 

« A moins de 3 mois des élections je n’engagerai pas la Commune sur de nouveaux chantiers. Ce que nous n’avons pas finalisé en presque 6 ans ne sera pas engagé dans la précipitation et je ne signerai pas d’engagements de marchés pour des projets encore à l’instruction.

Je demanderai cependant, pour être cohérent avec nos choix politiques, à ce que les projets réalisables et finançables, que nous avons en partie instruits, soient inscrits au budget 2020.

Nous savons tous que le budget est amendable en cours d’exercice, l’équipe municipale suivante aura ainsi toute liberté d’exécuter ou non les projets proposés par la majorité actuelle ! »

 

Une recommandation aux futurs candidats

« Éviter de leurrer les habitants sur des compétences qui ne sont plus municipales. Avant de faire des promesses, il faut que les futurs élus se questionnent sur ce qu’est l’intérêt communautaire et ce qui reste dorénavant de la compétence de notre commune. »