Arbois : jardiniers recherchent cucurbitacées

0
82
La croissance n'est pas au rendez-vous.

Les mauvaises conditions météorologiques ont mis en danger la fête de la courge, organisée en octobre par l’association « les jardiniers du val de cuisance », manifestation contribuant largement au financement des projets de l’association.

Une année noire pour la récolte

En mai les jardiniers plantaient 200 pieds de courges semés et préparés avec soins sous châssis, sur une parcelle mise à disposition par une adhérente. Aujourd’hui, tous se désolent de voir que leur récolte s’annonce quasi nulle. Après des pluies diluviennes, des températures anormalement basses pour la saison, les plants de courges n’ont pas supporté : certains ont été dévorés par les limaces, d’autres ont oublié de croître, leurs racines pourrissant dans une terre gorgée d’eau … Les quelques survivants font face à une attaque d’oïdium.

Une perte de 95 %

Pour Jean-Louis Jousse, président de l’association, la récolte sera tout au plus de 50 courges, sur un millier espéré. Idem pour le jus de pomme habituellement vendu par l’association. Les pommiers arboisiens sont pratiquement tous sans fruit à l’exception de quelques variétés tardives.

Un appel à l’aide est lancé

Pour préserver la fête de la courge l’association lance un appel aux jardiniers disposant de courges au-delà de leurs besoins, aux maraîchers qui ont réussi à préserver leurs récoltes. Pour les pommes, les jardiniers viendront les ramasser et offriront en compensation du jus de pomme pasteurisé. Pour apporter votre aide, contactez le 06.81.24.79.82.
L
e vide grenier et le marché de producteurs locaux et artisans prévus dans le cadre de la fête de la courge seront maintenus, avec ou sans courges. Contactez le 06.89.78.79.40 pour les inscriptions.