Jura. Arbois Municipales : en mars le maire se déclinera au féminin

Après Valérie Depierre tête de liste de « Agir ensemble pour Arbois » Martine Pingat-Chaney est officiellement tête de la liste, « Pour Arbois, unissons nos forces » portée par seize conseillers de la majorité sortante. « La majorité des candidats de ma liste sont des arboisiens dans l’âme, nous voulons défendre notre ville, l’embellir, et que les gens s’y sentent bien » souligne-t-elle.

61
Martine Pingat-Chaney.

Martine, native d’Arbois, retraitée de l’enseignement public a terminé sa carrière professionnelle au poste de directrice à l’école Morel d’Arbois. Arrivée au conseil municipal en 2008 avec l’équipe de Bernard Amiens, elle occupe depuis 12 ans la fonction d’adjointe aux sports, à la vie associative et à la vie scolaire. Elle est également représentante au SIVOS.

 

Depuis quelques mois, la rumeur laissait entendre que vous pourriez être tête de liste, mais vous étiez hésitante. Qu’en est-il ?

 

« Lorsque Bernard Amiens nous a appris qu’il ne se représentait pas, il y a eu comme un mouvement d’ensemble de la majorité sortante. Nous nous sommes alors réunis pour discuter de l’avenir du conseil municipal sortant. Et à mon grand étonnement les collègues m’ont désignée, arguant du fait que je travaille depuis 12 ans au conseil municipal, je sais comment travailler, je sais ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, je connais les dossiers non encore aboutis. Et ils m’ont convaincue. »

 

Quelle sera votre ligne de conduite ?

 

« Nous continuerons dans le sens d’une gestion rigoureuse et ne ferons pas de promesses que nous ne pourrons pas tenir. Mais cela ne nous empêchera pas de faire des projets et de continuer ceux déjà engrangés. Nous devrons prioriser et faire une vraie programmation pluriannuelle. Nous devrons être plus pédagogues et transparents dans la présentation des travaux, expliquer ce que l’on fait ou pourquoi on ne peut pas le faire. Et puis surtout nous devrons avoir l’esprit communautaire, car sans la communauté de communes nous ne pouvons rien faire. »

 

La liste complète sera dévoilée mi-février. L’on peut annoncer déjà que René Molin, conseiller départemental sera en deuxième position, Michel Francony sera présent mais pas en haut de la liste, comme il l’avait affirmé lors de la cérémonie des vœux de la CCAPS, ainsi que Philippe Bruniaux.