Coupe de France de dégustation : une équipe féminine victorieuse

151
Les "girl power" Isabelle Van, Christine Lozens, Jennifer Leroy et Nathalie Harhelier. crédit @domainemaireetfils.

Le Domaine Maire & Fils, figure emblématique des vins du Jura accueillait samedi 9 novembre à Boichailles la dixième édition de la Coupe de France de dégustation organisée par la Revue du Vin de France. Ce championnat très convivial était ouvert à tous les dégustateurs qu’ils soient professionnels –cavistes, sommeliers- ou amateurs chevronnés.
Trente équipes de quatre dégustateurs s’affrontaient dans l’épreuve de la dégustation à l’aveugle de douze vins. En faisant appel à leur mémoire olfactive et leur palais, chaque participant devait tenter d’identifier le cépage principal, la région de production, le producteur, l’appellation et le millésime des six vins blancs et des six vins rouges proposés. Si tous les vins sélectionnés par Philippe de Cantenac étaient français, les dégustateurs eux venaient de divers pays d’Europe : Belgique, Luxembourg, Italie et même Russie.

La gent féminine était bien présente.

Après la série éliminatoire des huit premiers vins, sept équipes restaient en compétition, dont une équipe féminine venue de Belgique. Les vins à reconnaître pour cette dernière épreuve étaient un Savagnin 2015, un Marcillac 2015, un Châteauneuf du Pape 1999 et un Gewurztraminer 2018. Chaque équipe avait la possibilité si elle le souhaitait de faire appel à une équipe renfort parmi les candidats précédemment éliminés. Et c’est l’équipe belge 100 % féminine les « Girl Power » qui a tenu le haut du classement durant toutes les épreuves et a remporté cette édition de la Coupe de France devant une équipe 100 % masculine, le club « Culture et Vins de France ».

Une magnifique épreuve d’humilité cette dégustation à l’aveugle où chacun se trouve devant un verre anonyme, et mieux vaut ne pas être enrhumé ce jour-là pour bien sentir tous les arômes.