Aquaponiculteur passionné, Robin Eme a installé son entreprise à Clairvaux-les-Lacs

La Ferme symbiotique est la première ferme aquaponique commerciale du Jura.

0
679
Robin Eme, aquaponiculteur passionné, a créé la "Ferme symbiotique".

Nouveau modèle de culture, système innovant et vertueux, utilisation de produits locaux et de circuits courts, qu’est-ce que l’aquaponie au juste ?
Robin Eme, jeune homme de 23 ans et passionné d’aquaponie, vient d’installer son entreprise au centre-bourg de Clairvaux-les-Lacs.
“Au départ je pratique la pêche à la mouche et j’aime le jardin, et j’ai découvert l’aquaponie en 2017 pendant mon cursus scolaire. Cette méthode de culture réunit les plantes et les poissons. C’est un concept innovant, mais aussi ancestral puisqu’utilisé déjà par les Aztèques”. (voir encadré).
Ce jeune diplômé en gestion des entreprises, participe alors à plusieurs formations, et décide de lancer son projet en 2018, grâce notamment à la start-up des Territoires Cluster Jura.
“Je me suis malheureusement rapidement heurté au problème de l’accès au foncier. Je me suis donc tourné vers la création d’une micro-ferme pour adapter l’aquaponie à une petite surface et produire des micro-pousses”.
Dans le local de Clairvaux, son entreprise démarre officiellement peu avant la saison estivale. Robin Eme produit ses micro-pousses qu’il qualifie de “bombes nutritionnelles”. “Elles concentrent cinq fois  plus de vitamines et de nutriments essentiels que les plantes matures. Elles ont des qualités gustatives et visuelles qui séduisent les particuliers, et plus particulièrement les restaurateurs soucieux d’apporter une touche supplémentaire à leurs assiettes”.
Pour conforter son modèle économique et apporter une stabilité à son entreprise, Robin met parallèlement en place un service de petite restauration à emporter. Bagels et soupes confectionnés à partir de produits locaux uniquement et des micro-pousses produites sur place font d’ores et déjà la joie des papilles locales.
Mais le contexte actuel est difficile pour un jeune entrepreneur. Robin Eme ne veut pas baisser les bras. Pour développer et présenter plus concrètement son activité et ses projets, pour vulgariser et promouvoir l’aquaponie, il a lancé sur internet une campagne de financement dont voici le lien. https://www.miimosa.com/fr/projects/la-premiere-ferme-aquaponique-commerciale-du-jura

On peut trouver des informations également sur la page facebook “La Ferme symbiotique”.

La Ferme symbiotique – 37 grande rue – 39130 Clairvaux-les-Lacs – ouvert jeudi, vendredi et samedi de 11 h 30 à 13 h 30 et de 18 h 30 à 20 h 30. 
Contact 07 66 64 52 30

 

Un triptyque vertueux…

Le fondement de l’aquaponie repose sur trois acteurs indissociables : les végétaux, les bactéries et les poissons.
Dans la “Ferme symbiotique”, et grâce à cette méthode innovante qui économise jusqu’à 95% d’eau, les micro-pousses sont cultivées et irriguées en circuit fermé par de l’eau provenant des aquariums où sont élevés les poissons. Des bactéries aérobies issues du substrat transforment l’ammoniaque contenu dans les urines et déjections des poissons en nutriments (nitrates notamment), directement assimilable par la végétation.
L’eau purifiée retourne ensuite dans l’aquarium. C’est un nouveau modèle de culture vertueux, puisqu’économe en eau, sans pesticides ni produits de synthèse.

Le jeune entrepreneur s’est spécialisé dans la production de micro-pousses.