Après les bébés bletteranois, les enfants lédoniens…

En quatre ans, Julie Trossat a ouvert trois micro-crèches. Et il reste du potentiel.

402

Après avoir décroché un master en commerce international et expérimenté différents emplois, Julie Trossat a imaginé ouvrir une micro-crèche. « Mes copines étaient mamans. Elles avaient du mal à trouver une place pour les enfants », avait observé la Jurassienne, qui a décidé de se renseigner.

De l’idée à l’ouverture, il lui aura fallu deux années. En cause, l’absence d’aide et la longueur des démarches. Mais après le lancement de la première structure au 22, rue du Rondeau, à Bletterans, en janvier 2016, elle n’a mis que sept mois à lancer son deuxième établissement, 5, rue des Granges, à Bletterans, en mars 2018. « Cette fois, je connaissais les démarches et j’avais les contacts. »

En janvier 2020, Julie Trossat proposera ses services, 4, rue Richebourg, à Lons-le-Saunier, dans la maison David, qui est désormais la propriété de la SCI Cottier 2JE. La micro-crèche investira le rez-de-chaussée et des locatifs seront aménagés à l’étage.

Une construction à Bletterans

La gestionnaire travaille maintenant sur un projet de construction d’un nouveau bâtiment pour sa première structure. « Il manque de l’espace, annonce l’entrepreneuse. J’ai trouvé un terrain juste derrière. » La construction démarrera en 2020 et le déménagement est prévu en fin d’année.

Julie Trossat poursuit ses réflexions. Elle aurait déjà un nombre d’enfants suffisant pour remplir une deuxième crèche à Lons donc elle a mis en place une liste d’attente. Elle cherche une solution par rapport aux horaires des parents pour un service le soir par exemple.

Contact : lesptitscurieuxbletterans@gmail.com