Après la neige, la pluie et les inondations…

La rivière Bienne en crue, a menacé de déborder.

0
68
Les berges du Tacon au Faubourg à la confluence font trempette
Le niveau de la Bienne à Saint-Claude  est très vite monté!
Les berges du Tacon au Faubourg à la confluence font trempette.

Vigilance orange sur le Jura.
En cette fin janvier 2021 le Doubs et le Jura faisaient partis des 12 départements placés en vigilance orange par Météo-France à travers le pays, notamment en ce qui concerne la pluviométrie et les inondations, et pas encore pour le vent.
Que la nature est belle mais  tout aussi cruelle, car depuis quelques semaines chacun se félicitait  de voir toute cette neige recouvrir les paysages jurassiens et leur donner un caractère hivernal d’antan, peu connu depuis quelques années. Et quelle tristesse de voir toute cette neige disparaître et se transformer en eau en un rien de temps. En effet la pluie et une température redevenue soudainement très douce sur le Massif ont fait un inévitable travail de sape en remplissant les rivières de manière inquiétante…

Les cours d’eau étaient au plus haut de Morez à Saint-Claude…

En vigilance orange la semaine passée la Loue a débordé à Ornans et le Doubs qui était moribond cet été a atteint par endroits sa côte d’alerte. Heureusement la pluie a cessé de tomber. En outre en quelques heures sur Morbier, Morez comme sur Saint-Claude, le débit de la Bienne puis tout le long de son cours a considérablement augmenté, se chargeant des eaux de ses différents affluents comme Le Tacon, le Lizon, le Longviry ou l’Héria et d’autres plus petits biens sûr, mais très chargés aussi…
Les autorités locales, dont les services de la ville, les pompiers et la sous-préfecture étaient sur le qui-vive.
Jeudi en début de soirée  la police municipale procédait à l’évacuation des véhicules sur le parking du Faubourg à Saint-Claude le long de la Bienne, afin de prévenir toute montée intempestive des eaux, car la météo a prévu encore des épisodes pluvieux.
Après Jeurre la Bienne a débordé largement sur la plaine. De plus la météo n’étant pas des plus optimistes pour la suite, la vigilance demeure donc…. Après l’épisode de sécheresse de cet été, c’est le tour de celui de la pluie et de son cortège d’inondations…
Quelle “drôle” d’époque !