Jura. Annulation de la Transju’ 2020 !

Le mauvais temps a eu raison de l’épreuve...

0
242
A la vue du stade de départ de Lamoura la course ne pouvait pas avoir lieu!
A la vue du stade de départ de Lamoura la course ne pouvait pas avoir lieu!
L’acteur de sitcoms Gérard Vives présent aux Rousses!

 

Le ski et la pluie ne font pas bon ménage en effet l’hiver! C’est ce qui est arrivé cette année à La Transju’ 2020, rendant l’épreuve irréalisable.
C’est la 7ème annulation en 41 ans d’existence (création en 1979). C’est la mort dans l’âme que les organisateurs de la plus belle course de fond de France, ont dû prendre cette terrible décision de ne pas la faire courir. En effet la pluie a été la plus forte, en rendant impraticables notamment les aires de départ habituelles à Lamoura et de repli à l’arrivée à Prémanon. A certains endroits, le caleçon de bain aurait été plus utile… que «la combi» de fond. Et pourtant pour maintenir la course les organisateurs avaient travaillé sur différents parcours dits de «repli», plus courts (50 km), que la course normale de 76km, notamment dans le Massif du Massacre, sorte de sanctuaire pour garder la neige longtemps malgré les différentes conditions météorologiques changeantes. Par respect pour les presque 4000 compétiteurs inscrits, il n’était pas question pour les organisateurs de faire un simulacre de Transju. C’est la vie, mais vive la Transju’2021….

Le salon du Nordique…

Traditionnellement en parallèle à la course elle-même, la Transju’ est l’occasion d’un rendez-vous unique de tous les amoureux du ski de fond, avec le «Salon International du Nordique», qui s’installe pendant deux jours le vendredi et le samedi au Centre Sportif des Rousses derrière l’Omnibus sur 1500m2. C’est l’occasion pour les «fondus de fond» de voir et de toucher les dernières nouveautés techniques, concernant aussi bien les skis, que les fixations, les chaussures et les bâtons, sans oublier le fartage et les nouvelles méthodes. De plus des conférences y sont organisées, et cette année, à la salle polyvalente de Bois d’Amont, le Massif Jurassien était à l’honneur. A l’Omnibus le samedi on a parlé dopage, addictions dans le sport, asthme chez les sportifs, alimentation et traumatologie du skieur etc…
On a noté la présence remarquée de Gérard Vives acteur de sitcom des années 90 notamment sur le stand de la Sapaudia, une association qui milite pour le don volontaire de moelle osseuse, en tant qu’ambassadeur vedette de l‘Association.