Almanach

0
149
Nanc-lès-Saint-Amour. Environs de Saint-Amour, le château (XVe et XVIe siècles), aujourd'hui maison commune. 1922. Source : archives départementales, cote 7Fi326.

Astuce de grand-mère

Soigner un bouton de fièvre

Quoi de plus désagréable qu’un bouton de fièvre sur le visage ? Voici une astuce, parmi d’autres, pour s’en débarrasser rapidement et naturellement. Utilisez du miel (qui sert aussi à soigner les lèvres gercées). Mettez-en un peu sur un doigt propre et appliquez-le sur le bouton. Laissez agir un quart d’heure avant de rincez à l’eau. Renouvelez l’opération trois fois par jour minimum.

 

Question de vocabulaire

Avez-vous prévu un déplacement en Haute-Patate ? Par plaisanterie, c’est le nom que les Francs-Comtois donnent au département de la Haute-Saône. Plus sérieusement, l’historien Jean-Louis Clade explique cette appellation dans son ouvrage « La Haute-Saône autrefois : images de la vie quotidienne », publié en 2002 : « Au total, 20 000 hectares (NDLR de pommes de terre) sont plantés chaque année et les rendements ne cessent de croître, ce qui vaudra au département le qualificatif de Haute-Patate ».

 

A vos agendas

Le 28 septembre – Journée mondiale de la rage

La Journée mondiale de la rage a lieu chaque année pour sensibiliser à la prévention et mettre en avant les progrès accomplis pour vaincre cette maladie.

La date du 28 septembre a été retenue car elle est également la date anniversaire du décès du Jurassien Louis Pasteur, chimiste et microbiologique qui a mis au point le premier vaccin antirabique.

En 2020, le thème de la journée est centré sur la vaccination et la collaboration. Il rappelle les points clés de l’élimination de la rage : l’objectif d’aucun cas en 2030, l’importance de la vaccination des chiens et de la prophylaxie post-exposition et la nécessité d’un effort commun pour arriver à éliminer cette maladie transfrontalière.

La recette de Véro

Palets de dames

Pour 25 palets environ :

25 g beurre

125 g sucre en poudre

150 g farine

2 oeufs

1 pincée de sel

pépites de chocolat, amandes effilées, pralines….

Dans la recette d’origine : 80 g raisins de Corinthe (les laver, les faire macérer pendant 1 h dans 5 cl de rhum)

 

Préchauffer le four à 180°.

Fouetter le beurre mou avec le sucre.

Ajouter les oeufs un à un en mélangeant bien.

Verser la farine, le sel, les raisins avec le rhum et mélanger.

Sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé, déposer des tas de pâte en les espaçant bien.

Cuire 10 minutes.

Ces petits biscuits se préparent très rapidement !