Almanach

0
190
Lons-le-Saunier (Jura). La rue Lecourbe. Besançon, A la Civette. 1916. Source : archives départementales, cote 7FI216.

Astuce de grand-mère

Pour lutter contre l’humidité

Il faut aérer la maison tous les matins pendant au moins dix minutes et ventiler salle de bain et cuisine après la douche et le repas. Vous pouvez réaliser un déshumidificateur. Pour cela, rien de plus simple ! Prenez une bouteille en plastique que vous coupez en deux. Versez du gros sel au fond de la moitié basse. Pour la partie haute, remplacez le bouchon du goulot par une compresse attachée avec un élastique. Enfoncez cette partie haute à l’envers dans la partie basse.

Dictons du 17 janvier pour la saint Antoine

Saint Antoine sec et beau, remplit caves et tonneaux.

Si la saint Antoine a la barbe blanche, il y aura beaucoup de pommes de terre.

S’il pleut la veille de la saint Pierre, la vigne est réduite au tiers.

A la saint Antoine, les jours croissent du pas d’un moine.

Quand il pleut le jour de saint Antoine, pomme de terre prospère.

A saint Antoine grande froidure, à saint Laurent grands chauds ne durent.

A vos agendas

Le 13 janvier – Journée nationale de l’hypersensibilité

Tout d’abord, qu’est-ce que l’hypersensibilité ? Il s’agit d’une sensibilité et de réponses émotionnelles plus élevées que la moyenne. Elle peut être provisoire ou inscrite dans la durée. On estime qu’entre 15 et 25 % de la population est concernée par ce trouble. L’hypersensibilité peut être difficile à vivre, car souvent perçue par l’entourage comme une exagération émotionnelle à des situations de la vie quotidienne.

Saverio Tomasella est à l’origine de la création de cette journée nationale. Pour la mettre en place, il a créé une pétition adressée à Brigitte Macron. « Je me permets de vous écrire pour vous proposer d’instaurer une « journée de l’hypersensibilité », comme il existe une journée internationale des Droits des Femmes ou de sensibilisation à l’autisme… Cette journée particulière, que nous pourrions fixer par exemple durant la première quinzaine de janvier, serait l’occasion, chaque année, de revaloriser l’hypersensibilité, l’hyperémotivité, tout comme, il y a quelques années, nous avons cherché à porter en pleine lumière la précocité (ou haut potentiel). Cette journée particulière pourrait permettre aussi de mieux informer les professeurs, les éducateurs et les dirigeants sur l’hypersensibilité, ses caractéristiques et ses modalités, pour que les grands sensibles, qui représentent environ un quart de la population, soient mieux accueillis et compris, dès l’enfance, ainsi qu’au sein de leur entreprise. » Cela a marché… Depuis 2019, chaque 13 janvier est désormais consacré à la prise en compte des problèmes spécifiques des hypersensibles et leur place dans la société.

La recette

Bricks au thon

Ingrédients : 10 feuilles de brick, 280 g de thon au naturel, 80 g d’oignon coupés, 3 œufs, 30 g de persil haché surgelé, 1 citron, 3 cuillères d’huile d’olive, poivre.

Préparation : 15 minutes. Cuisson : 10 minutes.

Faire cuire les œufs dans l’eau bouillante pour qu’ils deviennent durs (neuf minutes). Ecailler les œufs, les écraser avec une fourchette et les mélanger avec le persil et les oignons. Ajouter le thon émietté et le jus du citron pressé. Poivrer.

Mettre un peu de farce au centre de chaque feuille de brick puis replier les quatre côtés de la feuille sur le dessus pour former un rectangle.