« Accueil Paysan » organise une quinzaine culturelle à Arbois

Avec 1200 structures en France et à l’international, présentes dans trente pays, le réseau Accueil Paysan se compose d’agriculteurs et d’acteurs ruraux engagés en faveur d’une agriculture paysanne et d’un tourisme durable, équitable et solidaire. Il propose aussi bien un accueil touristique, pédagogique que social.

38
Christiane Aymonier.

30 adhérents sont répertoriés dans le Jura.
« Pour obtenir le label, il faut respecter un cahier des charges rigoureux, qui demande de vraiment réfléchir au projet pour ne pas faire n’importe quoi » précise Christiane Aymonier, présidente depuis trois ans d’Accueil paysan pour le Jura.
« Gérard et moi étions paysans raconte-t-elle, et nous avons adhéré à Accueil Paysan en 1999 lorsque notre gendre a voulu s’installer. Nous avons alors ouvert un atelier de vente directe de viande. Notre adhésion à Accueil paysan nous semblait logique parce que ça allait bien avec ce que l’on défendait : une agriculture pas trop importante, pas de grosses structures, se partager le travail, se partager les revenus. Accueil paysan prône cette agriculture là qu’on appelle l’agriculture paysanne vraiment ancrée sur un territoire pour les gens du territoire ».
Le siège social d’accueil paysan en France se situe à Grenoble. Une explication toute simple à cela : les premières personnes à lancer l’idée du label accueil paysan sont iséroises. Ce sont des petits paysans qui dans les années 70 voulaient rester sur leur territoire, et ne pas grossir démesurément. Leur objectif était de s’ouvrir vraiment et retisser des liens avec les citadins.
Pour la première fois, une quinzaine culturelle est programmée cette année du 24 septembre au 6 octobre à Arbois, avec une exposition internationale de photos, une randonnée paysanne, un repas gourmand aux saveurs internationales.

Programme complet : agenda du triangle d’or sur hebdo39.net