Jura : 8.500 embauches prévues en 2019

Même à 6,5%, le chômage devrait encore reculer au cours de l’année 2019. Les prévisions des chefs d’entreprises s’avèrent très encourageantes, dans la lignée d’une bonne cuvée 2018.

83
L'agence de Lons conseille aussi les demandeurs d'emploi dans leurs recherches numériques.

8.500. C’est le nombre estimé d’embauches dans les entreprises du Jura en 2019, selon Pole emploi au terme de son enquête annuelle sur les besoins de main-d’œuvre. « Une hausse inédite » (+13 % sur 2 ans), d’autant plus qu’elle s’ajoute à une bonne année 2018 remarque Jean-Michel Cheval, directeur territorial Pole Emploi Jura et Haute-Saône. « Près d’une entreprise sur quatre (23,4% exactement) envisage de recruter au cours de l’année en cours, et la moitié de ces projets concernent des CDI » précise-t-il. Dans le détail, les métiers les plus recherchés en quantité concernant cependant des emplois saisonniers (900 viticulteurs ou vendangeurs, 400 serveurs de café ou de restaurant, 400 aides-soignants, 300 manutentionnaire ou ouvriers non qualifiés de l’emballage, 200 employé de libre-service (grandes et moyennes surfaces), etc. Ceci en vue d’une hausse d’activité ponctuelle, ou pour pallier aux absences liées aux grandes vacances par exemple.

Le Jura, bon élève de la Bourgogne Franche-Comté

Autre tendance forte : les services à eux seuls 50 % les projets d’embauche, mais l’industrie (15%) pointe en bonne place (davantage que la moyenne nationale). Avec un taux de chômage évalué à 6,5%, le Jura s’approche du seuil du chômage structurel (évalué entre 3 et 5% selon les spécialistes), en dessous duquel il est difficile de descendre. Le Jura fait d’ailleurs figure de bon élève au sein de la région Bourgogne Franche-Comté. A l’heure actuelle, il reste néanmoins encore 9.987 demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A (ceux qui cherchent un emploi à temps plein), après une baisse de 2,1% en 2018. Des candidats pour lesquels Pôle Emploi met en place des opérations séduction pour promouvoir ces métiers « en tension ». Soixante-quatorze opérations « Vers un métier » ont ainsi été déclinées sur les agences de Lons, Dole, Saint-Claude et au relais champagnolais depuis le mois de septembre 2018. 994 immersions professionnelles (en général quelques jours) ont aussi permis en 2018 aux candidats à la reconversion professionnelle de se faire une idée, voire d’ouvrir une nouvelle page de leur vie…

Les perles rares encore plus rares

Si des employeurs s’arrachent les cheveux faute de candidats, certains avoisinent la calvitie faute de candidats sur des postes très particuliers. Manquent ainsi pour le Jura 136 aides à domicile/ménagers ou travailleurs familiaux, 67 couvreurs, 47 plombier chauffagistes, 50 conducteurs de bus, 36 médecins, 33 menuisiers ou équivalent, etc. Avis aux amateurs !