Trois questions à Michèle Carbonneau

Elle est la présidente de la Fédération ADMR Jura, qui vient de souffler ses soixante-dix bougies avec les bénévoles et salariés du réseau.

160
Un exemple des actions de prévention de l’ADMR. Grâce à un partenariat avec l’association, La Poste a mis en place des cafés numériques ouverts aux plus de 60 ans. Ici, à Bletterans…

L’ADMR Jura, qu’est-ce que c’est ?

Un réseau de 30 associations locales qui, avec l’appui d’une Fédération départementale, gère différentes activités : l’aide à domicile, les services de soins infirmiers à domicile et des actions de prévention de la perte d’autonomie.

Notre mission ? Permettre à chacun de bien vivre chez soi, de la naissance à la fin de vie. Cela passe par une offre diversifiée de services comme la téléassistance, la livraison de repas à domicile, des soins infirmiers, le ménage/repassage, la garde d’enfants, etc. Actuellement, 659 professionnels et 378 bénévoles accompagnent 6 000 Jurassiens.

L’ADMR est le premier acteur de l’aide à domicile dans le Jura.

En 70 ans, qu’est-ce qui a changé ?

La professionnalisation. Au départ, l’aide était destinée aux familles. Il fallait aider les mamans dans une campagne où les conditions de vie étaient parfois rudimentaires. Au fil des ans, la profession s’est spécialisée.

Les équipes ADMR sont aujourd’hui composées d’aides à domicile et d’aides-soignantes, d’infirmières coordinatrices, d’ergothérapeutes, de secrétaires et d’assistantes techniques et d’un encadrement professionnel. La formation du personnel est primordiale : en 2018 par exemple, 324 salariés ont participé à près de 5 000 heures de formation.

Depuis 2016, l’ensemble du réseau ADMR du Jura est certifié Qualité NF « Services aux personnes à domicile », ce qui constitue un gage de sérieux et de professionnalisme pour les personnes aidées et les partenaires de l’ADMR.

Ce qui n’a pas changé, ce sont nos valeurs associatives : relation humaine, solidarité, proximité, convivialité. La personne, dans sa globalité, reste au centre de notre action.

 

 

Comment voyez-vous l’avenir ?

L’avenir, c’est le soutien à domicile. C’est la volonté du plus grand nombre. Les services que nous proposons répondent à de vrais besoins et couvrent 457 communes jurassiennes. Cela correspond à de vraies missions d’intérêt général !

Nous souhaitons poursuivre le développement de nos actions de prévention de la perte d’autonomie, avec par exemple, le Bus Animation Prévention Information qui sillonne les routes du Jura depuis le 13 mai dernier. Ces actions participent de l’animation des territoires et permettent de prévenir l’isolement des personnes âgées.

Nous souhaitons également être présents aux côtés des communes dans le cadre des projets d’habitats adaptés qu’elles pourraient lancer.