220 variétés de plantes à Francheville

Cyril Dietlin a ouvert une serre dôme pour permettre aux clients qui ne souhaitent pas se fournir par internet de venir le rencontrer sur son lieu de travail.

90

Ce projet, Cyril Dietlin l’avait dans la tête depuis trois ans. Après un an de démarches administratives, une levée de fonds via une plateforme de financement participatif…, il vient enfin de l’inaugurer. Sa serre dôme, une construction nouvelle en France mais très utilisée au Canada « car le moindre rayon de soleil permet de la chauffer », abrite 220 variétés de plantes. Un chiffre amené à évoluer vers le haut.

Plantes rares, comestibles, de sorcières, médicinales… Ce lieu, qui peut enfin accueillir du public, ne se veut pas une simple jardinerie, mais aussi « un endroit culturel ». « Depuis tout petit, je voulais travailler avec les plantes », se souvient le trentenaire. La pharmacie n’ayant pas réussi à le passionner, il a lancé son jardin ethnobotanique il y a une dizaine d’années, vendant ses plantes à de plus en plus de particuliers sur internet.

Car le spécialiste sent que les gens s’ouvrent de plus en plus à ce qu’il propose. Pourquoi pas une plante camembert pour assaisonner son plat plutôt qu’un camembert ? Cyril Dietlin accueille les clients le mercredi et le samedi à Francheville. Il est possible aussi de se fournir auprès de lui sur différents marchés, foires aux plantes…

Et Cyril Dietlin a déjà imaginé une évolution de son projet vers d’autres constructions…