1974 – 2019 : Arbois – Hausach, 45 ans d’amitié

60
Signature de la charte et dévoilement de la plaque commémorative, réalisée par l'artiste arboisien Dominique Chanteloube.

Le programme était chargé les 12 et 13 octobre pour le comité de jumelage d’Arbois, présidé par Bernard Lambert. Après la grande soirée de gala du samedi soir, la cérémonie officielle des 45 ans d’amitié franco-allemande débutait dès 10 h 30 le dimanche matin sur la Hausacher Platz.
La Vervette, chorale de Villette les Arbois, interprétait l’hymne européen en ouverture des festivités avant que les élus ne prennent la parole.

La Vervette interprète l’hymne européen.

« Inaugurée en 1999, la place d’Hausach symbolise la fraternité entre nos pays, commentait Bernard Amiens, maire d’Arbois. 45 ans, on peut dire que l’union est durable et fidèle. Nous sommes ancrés sur une histoire commune mais aussi et surtout nous avons tous largement dépassé les simples clivages historiques pour être de vrais amis et nous avons des liens d’amitié qui dépassent largement nos querelles anciennes. Ce sont des liens d’amitié solides. »

Une réplique de la plaque commémorative aura sa place dans chacune des deux mairies.

Ce que confirmait le maire d’Hausach « le jumelage de nos deux villes n’a pas eu pour seul résultat un partenariat entre deux municipalités. Fondé sur l’engagement de nombreuses personnes des deux côtés du Rhin ce partenariat s’est mué depuis longtemps en un lien fort reliant nos deux communautés et surtout s’est enrichi de nombreuses relations amicales. Nos deux anciens maires ont lors de la signature de la charte du jumelage (26 octobre 1974) défini pour nos deux communautés une double ambition non seulement celle d’un rapprochement mais aussi celle d’un véritable grandir ensemble. Je pense aujourd’hui pouvoir affirmer que ces objectifs ont été pleinement atteints. Nous en sommes reconnaissants et pouvons tous en être fiers. Au cours de mon mandat, pourtant débuté il y a peu, j’ai déjà eu le temps de mesurer la force de cette aspiration partagée à établir et à maintenir des contacts au-delà des frontières. Entretenons encore et toujours une amitié qui unit, qui enrichit, qui contribue au bien de tous et qui puisse servir d’exemple à tous. »