Grands mots… Grands remèdes…

On fait des affaires aux puces à Briod

230

– Roger ! T’as vu l’Jeannot ?
– ???
– Mais si : çui de La Marre ! Je l’avais pas vu depuis au moins 20 ans ! Bin ! Qu’est-ce qu’il a vieilli ! Je crois bien qu’il m’a pas reconnue !

– Dis maman ! C’est quoi le Livre du Kar… ma… sur… tas…
– Qu’est-ce que j’en sais moi ? Demande à ton père !
– Oui ! Mais y avait une photo avec une dame à genoux toute nue qu’avait perdu quelque chose et son mari il était derrière et il l’aidait mais il était tout nu aussi !
– Tu préfères des chouquettes ou une glace à deux boules ?
– … Comme le M’ssieu ! Il avait deux boules !
– Mais Louisette ! Tu vas arrêter avec ce livre oui ou merde !
– Pas çui du livre, çui vers la marchande de glaces : il avait deux boules le M’ssieu !
– Oui ! Bon ! J’avais pas compris ! Ça va ! Tu vas pas te mettre à chouiner pour une glace !

– T’as pas vu Marcel ? ils ont foutu le disque des discours de De Gaulle juste à côté de l’autre à lunettes…
– À lunettes ? Je n’vois pas…
– Mais si ! Celui qui montrait son cul sur les affiches !
– Ah ! Polnareff !
– Faut oser quand même !
– C’était peut-être rangé par ordre alphabétique ?
– Ça m’étonnerait il n’y avait que ces deux-là !

Sur les marchés aux puces les bonnes affaires ne sont pas seulement sur les étals.
A bon entendeur, salut !