Arbois : départ de Nathalie Pelligand au collège Pasteur

179
Nathalie présente "le bébé".

Nathalie Pelligand proviseure au collège Pasteur à Arbois depuis 2017 le quittera pour rejoindre le collège Bastié à Dole dès la rentrée de Septembre. « Pour l’instant je n’ai pas pris encore conscience que je partais, on est encore à fond dans les dossiers », avoue-t-elle.
C’est avec regret que l’équipe enseignante, éducative et le personnel administratif voient partir Nathalie Pelligand qui a su instaurer au sein de l’établissement un excellent état d’esprit. Elle a sur également remettre le collège Pasteur en avant suite à la réforme des collèges. Elle a surtout mené à bien la démarche « agenda 21», « un bébé qui va bien et qui va pouvoir grandir ».

“Le bébé” a aujourd’hui trois ans

« A mon arrivée, explique Nathalie Pelligand, un diagnostic avait été établi et avait permis de participer à la démarche “agenda 21”, démarche portée par la collectivité territoriale. L’engagement sur le développement durable, démarche E3D portée par l’éducation nationale vient en complémentarité de celle du département. Mon rôle a été de porter appui à l’engagement d’un seul professeur référent Mme Sarah Terrier et à amplifier l’éducation Développement Durable au sein de l’établissement.Toutes les équipes m’ont suivie dans mon marathon, et le résultat est très beau. La demande de labellisation est aujourd’hui portée par un trio : le professeur référent, l’adjointe gestionnaire et le chef d’établissement. Pour la rentrée prochaine, j’ai construit un comité de pilotage élargi pour porter l’E3D avec l’investissement futur d’un nombre important de volontaires parmi les personnels. L’établissement prépare déjà sa demande de validation du niveau 3 du label E3D. »
Nathalie Pelligand s’est dite très heureuse de son passage à Arbois et espère qu’à Dole elle sera “suivie de l’ensemble des institutions et des diverses associations comme elle l’a été dans la cité de Pasteur”.

Les représentants des parents d’élèves entonnent la chanson de leur composition, “Nathalie”.

Pour clore ce moment chargé d’émotion, les représentants des parents d’élèves ont entonné une chanson de leur composition dédiée à Nathalie sur l’air de la célèbre chanson de Gilbert Bécaud.