​Apo’Lons recueille la parole citoyenne

L'association créée par John Huet lance une consultation citoyenne et des « cafés des idées ».

239
Les membres d'Apo'lons souhaitent jouer la carte de la démocratie participative.

Après sa démission de maire adjoint, John Huet et son association Apo’Lons passent à l’offensive : selon Stéphane Billaudel, secrétaire, “il s’agit de passer à une phase 2”. Après avoir esquissé le visage de Lons le Saunier à 10, 20 ou 30 ans grâce à des échanges suivis avec associations, entreprises ou corps intermédiaires, Apo’Lons ambitionne désormais de “donner la parole aux habitants”. “Comment améliorer la qualité de vie collective ? Comment renforcer l’attractivité de la ville ?” fondent les deux axes d’un questionnaire diffusé dans toutes les boîtes à lettres à partir de la semaine dernière (5.000 exemplaires) et sur internet. Le questionnaire synthétique fait également un focus sur 3 lieux publics en devenir : l’ancien hôtel de ville, l’hôtel de Ballay (face à la médiathèque), et la “future ex” caserne de pompiers (située au carrefour stratégique rocade/Marjorie). “Si on vous donnait carte blanche, quel avenir” pour ces bâtiments à fort potentiel ? interpelle le questionnaire.

Un face à face avec Christophe Bois

Des “cafés des idées” doubleront cette consultation citoyenne, inédite en terre lédonienne. Selon Ahlem Paris, vice-présidente, il s’agit de “créer un temps d’échange avec les habitants du bassin de vie”. Ouverts à tous, ces cafés mensuels (puis bimensuels dès septembre), partiront aussi du constat posé par Stéphane Billaudel : “Assez que la parole populaire soit confisquée par les hommes politiques : cette parole appartient à  tous”, d’autant plus que comme le souligne Simon Esteve, “les citoyens ont des idées”, grands débats nationaux pour preuve. John Huet précise cependant que cette démocratie participative appelée de ses voeux précède les mouvements des gilets jaunes, et qu’il “ne s’agit pas de démagogie”. Fidèle à son calendrier mis en place depuis plus d’1 an, il a précisé que le projet citoyen serait écrit ensemble d’ici juin et validé ensuite d’ici la fin 2019. Le but final étant bien évidemment de présenter une liste de candidats aux municipales de 2020 face à Christophe Bois et Sophie Oblinski (soutenus par Jacques Pélissard). La campagne pour les élections s’annonce donc animée…

Consultation accessible sur : apolo39.com ou Facebook.

Cafés des idées les samedis 4 mai, 1er juin et 6 juillet à 10h30 à l’hôtel du Parc à Lons.